mercredi 9 juillet 2014

Je te le conseille, tu vas adorer !

Il fait gris et froid, il pleut, on se croirait en octobre, j’ai beau lire et boire des litres de thé, rien n’y fait et, en plus, l’homme me prive des Reines du shopping pour cause de Tour de France ! Dans ces conditions, forcément, je suis ronchon, du coup pour passer le temps je viens grognonner ici, pas de bol !

Donc, dans la vraie vie (en gros c’est-à-dire en dehors de la blogo, quoi), les gens ne savent pas forcément que je suis une grosse lectrice bien informée qui tient un blog. Les gens savent juste que je lis dans le RER pour aller bosser. Alors les gens, mes gentils collègues en l’espèce, ils veulent me donner des conseils de lecture, ce qui part d’une très bonne intention, mais se termine souvent, en ce qui me concerne, par une envie de leur claquer le museau. Mais je ne passe jamais à l’acte bien sûr, parce que dans la vraie vie je suis une gentille fille. Pas forcément parce que j’ai un bon fond, mais parce que ça ferait désordre sur mon lieu de travail, quoi…

Alors, dans les gentils gens qui ne veulent que mon bien mais me saoulent au-delà de l’imaginable, il y a celui qui te parle d’un livre sans t’en dire le titre parce qu’il n’est pas sûr que ça te plaise. Parce que ça traite de l’évolution de la mycose en Namibie ou de l’élevage de grillons en Antarctique ? Que nenni, parce que c’est un pa-vé ! S’engage alors une joute verbale qui tourne un peu de son côté, à vouloir prouver qu’il a la plus grosse : Han, même pas peur, sois gentil, donne-moi le titre (qu’on en finisse), je pense pouvoir lire un pavé si le sujet m’intéresse … Il fait 500 pages ? Oui ben ça peut le faire, accouche ! … Oui, certains sont réfractaires aux gros livres mais ce n’est pas mon cas (en même temps 500 pages quoi, c’est plus épais que Le journal de Mickey mais y’a de la marge par rapport à La Bible mon Coco). C’est quoi le titre ?? … Bref, le collègue , après m’avoir bien fait comprendre qu’il n’a peur de rien et lis des « gros livres » me donne le titre du dernier Lévy. Devant mon air dépité, il conclut d’un « nan mais t’arrête pas au nombre de pages hein ! ».

Après, il y a celui qui veut absolument te faire partager son dernier coup de cœur. Et quand tu lui demandes de quoi ça parle, il te répond « ah c’est génial ». Ok, tu peux préciser le genre peut-être ? « C’est indéfinissable ». Ok, le thème alors ? « C’est difficile à dire parce que ça mêle beaucoup de choses ». Bien, bien, bien, je suis gentille, je suis gentille, je suis gentille, j’inspire, un, deux, trois, j’expire. Tu peux peut-être me résumer un peu l’histoire alors ? « Ah nan, c’est pas le genre de roman qu’on ne peut résumer facilement tu vois !! ». Ah, sorry, j’ai une audio, on en reparle une prochaine fois, bye !

Un de mes préférés, c’est aussi celui qui te voit avec un bouquin différent de celui de la veille ou l’avant-veille et te sors « tu lis pas mal toi on dirait ? » Euh oui on peut dire ça… « Moi je suis un gros lecteur ! » Cool pour toi. « Je lis au moins… attends que je dise pas de bêtises… entre un livre par semaine et trois tous les quinze jours ». Ah oui c’est cool. « Et toi ? » Oh, un peu plus peut-être. « Ah oui combien ? (avec petit sourire en coin, genre on ne me la fait pas) » (Passablement agacée, regard de tueur) Vingt par mois !! « Ah ». Ben oui, ah !

Et puis il y a celui qui est tellement content de sa dernière lecture qu’il veut absolument que tout le monde le lise. « Lis tel livre, tu vas a-do-rer ». Euh oui ok, je note, je regarderai à l’occasion. « Tu vas voir, c’est génial ». Oui oui… Le gars, tu le recroises après le week-end : « alors t’en as pensé quoi ?? ». Hein ? « Le livre que je t’ai conseillé !! ». Ah oui, euh je ne l’ai pas encore lu (ni acheté, j’ai même pas regardé de quoi ça parle en fait). « Faut que tu le lises, tu vas voir, c’est génial ». Euh oui, ok… Et le gars continue à te harceler, même jusqu’aux toilettes (true story), parce que c’est LE livre à lire, tandis que toi tu penses à ta PAL qui est aussi haute que le phare d’Alexandrie et que tu n’as aucune envie de lire son bouquin…

Bon, il y a aussi des gens avec qui tu peux discuter tranquillement et échanger, hein, mais c’est plus drôle de parler des boulets ! ^^

14 commentaires:

  1. Hey, tu regardes les Reines du shopping aussi ! C'est génial ! ;) (Je sors)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement le mercredi, sinon je ne suis pas encore rentrée :(

      Supprimer
  2. Un jour un boulet femelle m'a conseillé "l'arrogance de l'escargot", c'est-à-dire en langage commun l'élégance du hérisson.
    Même avec le bon titre ça ne l'aurait définitivement pas fait, mais c'était sa lecture de l'année, estampillée vue à la télé...
    Qui dit mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'arrogance de l'escargot, j'adore !

      Supprimer
    2. On sous-estime l'ego démesuré des escargots, mais un jour ils dirigeront le monde.

      Supprimer
    3. Je suis envahie de limaces en ce moment, tu penses que je dois me méfier ??

      Supprimer
    4. Si elles ont l'air particulièrement arrogantes...
      OUIIIIII !!!

      Supprimer
  3. Muahaha ! Vous m'éclatez les filles ! Moi je suis du genre à fourrer le bouquin dans les bras de la copine ! Parfois, je dois etre cosidérée comme un boulet ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tout grand lecteur a envie de partager ses trouvailles, on a tous un peu de boulet-attitude en nous.
      Surtout que nous on est aussi dans notre microcosme de lecteurs de SFFF...
      Mais le gars qui vient te conseiller le dernier livre primé qu'il a lu parce que télérama ou la télé a dit que c'était bien, t'as quand même envie de lui faire manger le bouquin feuille par feuille.

      Supprimer
    2. J'avoue que je fais aussi mon boulet, si Mylène passe dans le coin elle pourrait dire que je la saoule à force de vouloir lui faire lire Le chardon et le tartan :P

      Supprimer
  4. Comme tu dis c'est plus drôle de parce de ceux-là :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, les boulets sont toujours drôles (surtout malgré eux)

      Supprimer
  5. C'est très parlant, on s'y voit :) et bien sur, cela me parle terriblement aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous rencontré un boulet du genre un jour ;)

      Supprimer