vendredi 18 juillet 2014

London road, Samantha Young

Résumé :

Avec des parents absents, Johanna a toujours vécu pour son petit frère, Cole. Elle fréquentait les hommes en fonction de leur argent. Or Cameron, son nouveau collègue, la trouble beaucoup...


Avis :

De prime abord, Johanna Walker a tout de la bimbo écervelée, prête à tout pour mettre la main sur un bon parti. D’ailleurs, son petit ami actuel, Malcolm, a quinze de plus qu’elle, une bonne situation dans un cabinet d’avocats, un portefeuille bien garni et une forte propension à gâter la jeune femme et à assurer sa sécurité financière. Mais l’envers du décor est moins glamour ; Jo doit s’occuper depuis des années de son petit frère, Cole, pour pallier la négligence de leur alcoolique de mère. Enfant battue et négligée, Jo n’a aucune confiance en elle et a un besoin de sécurité qui surpasse son envie de vivre une belle et sincère histoire d’amour. Jusqu’à Cameron MacCabe.

Après Dublin Street, London Road reprend le même groupe d’amis, en mettant un autre couple en lumière. Il était très difficile de passer après Joss et Brandon, et je n’ai malheureusement pas été autant charmée par Jo et Cam. La première partie, celle mettant en scène la rencontre et le jeu amoureux des deux personnages, m’a beaucoup plu, en revanche, j’ai été un peu déçue par les débuts du couple et les balbutiements de leur relation, que j’ai trouvés trop courus d’avance, déjà vus. Même si l’histoire est mignonne, je n’ai pas ressenti le même élan qu’avec le premier. Pourtant le roman est subtilement dosé en rebondissements, sensualité, humour et sentiments forts, mais la magie n’a pas complètement opéré en ce qui me concerne. J’ai passé un bon moment, mais n’ai pas craqué sur ce couple-ci.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire