mardi 11 octobre 2016

Rebelle du désert, Alwyn Hamilton

Résumé :

Prisonnière d'une vie étouffante au cœur du désert, Amani n'aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d'un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu'elle en tomberait amoureuse... ni qu'elle l'aiderait à mener la résistance contre le sultan.


Avis :

Très jolie couverture pour ce premier tome de la trilogie d’Alwyn Hamilton. J’avoue, je suis une petite chose superficielle, j’ai pris ce livre sans même en lire le résumé… C’est donc totalement dénuée d’a priori que j’ai fait la rencontre d’Amani, une jeune fille qui cherche à tout prix à quitter sa ville et à échapper à un mariage avec son oncle (même si ça part d’une bonne intention de la part de l’oncle en question, c’est quand même bien glauque). Pour ce faire, la jeune fille se déguise en garçon et va tenter sa chance au tir. Mais les dés sont depuis longtemps pipés à Dustwalk…

Le début du roman est plutôt entraînant, le lecteur s’attache à Amani grâce à sa détermination et à sa force de caractère. Et puis, son duo avec l’Étranger fonctionne plutôt bien, donnant lieu à des scènes assez cocasses. Et puis, peu à peu, l’ensemble s’essouffle. Les contes et légendes évoqués déflorent rapidement le suspense, le lecteur comprenant bien vite que deux et deux font quatre. Du coup, la deuxième partie du roman semblera bien trop plate à ceux qui auront découvert le pot aux roses, et ni les djinns ni les golems et autres créatures fantastiques ne réussiront à relancer la machine. Dommage, cela commençait si bien…



2 commentaires:

  1. Devant tous les avis enthousiastes lus ici et là, je me suis fait du souci pour ma santé mentale lorsque j'ai refermé ce bouquin. Mais ouf, nous sommes au moins deux à ne pas avoir apprécié plus que cela ce roman. Rien que pour cela MERCI ^^ A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah eh bien je suis contente aussi de croiser ton chemin, je me sentais bien seule !

      Supprimer