lundi 11 mars 2013

Crossifire T2 - Regarde-moi, Sylvia Day


Résumé :

Gideon Cross était l’incarnation de l’homme idéal, mais je n’étais pas dupe, moi qui savais désormais quels tourments cette perfection dissimulait. De son passé, j’ignorais pourtant presque tout. Son entêtement à le garder secret me blessait. En revanche, son refus obstiné de répondre à mes questions attisait ma jalousie et sapait la confiance qu’il exigeait de moi. Être ensemble était parfois douloureux. Ne pas l’être était pire. J’espérais que l’amour fou qui nous liait l’un à l’autre serait plus fort que tous les obstacles que la vie s’acharnait à dresser entre nous. Je n’imaginais pas à quel point…


Avis :

Je l’attendais ce deuxième tome des aventures de Gideon Cross (et accessoirement d’Eva, mais je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas elle qui capte toute mon attention). Et le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances, loin de là.

Leur relation se poursuit, et elle est tellement fusionnelle qu’ils suivent une thérapie de couple (rappelons qu’ils sont ensemble depuis moins de deux mois, juste comme ça, au passage, moi je ne trouve pas ça tout à fait normal, mais bon). Ils s’aiment, mais ont du mal à se le dire, du coup ils se le prouvent sexuellement parlant. Dans la voiture, au bureau, sous la douche, au lit, pendant un concert, matin, midi, soir, au goûter et au souper, on pourra constater que Gideon est une force de la nature et j’admire Eva pour sa résistance à toute épreuve. Le souci c’est le rapport de domination-soumission qui régit leur couple, et pas forcément dans leurs ébats, juste dans leur façon de (dys)fonctionner à tous les deux. Eva est toujours dans la peur de perdre son amant, et Cross entretient son mal-être en multipliant les secrets et en ne donnant pas d’explication à certaines choses qu’Eva va forcément mal interpréter, partant dans des crises d’hystérie pathétiques. J’ai vraiment eu de la peine pour elle, ce tome est une descente aux Enfers dans laquelle elle essaye de reprendre la main à un moment pour mieux s’avilir par la suite.
Après, il y a heureusement les personnages secondaires comme Cary, mais j’ai aussi souffert pour lui. Les passages où il est en vedette n’ont pas été reposants pour moi, et à la fin quand il se passe certaines choses, ça m’a plus fait flipper qu’autre chose en fait, et je ne suis pas sûre que ce soit le but de l’auteur !

Je n’ai vraiment pas retrouvé la magie de leur relation, ce contexte malsain entre les deux protagonistes ôte toute sensualité aux scènes érotiques. On pourrait croire que le but de ce genre de livre est d’exciter la lectrice, moi j’ai souffert pour Eva et eu envie de coller mon poing dans le nez de Gideon (et mon genou vous devinerez où !).

2 commentaires:

  1. Je le lis actuellement et.. Bon Dieu, qu'est-ce que j'ai, en effet, l'envie de coller mon poing dans la tronche de Gideon ><

    RépondreSupprimer