mercredi 24 avril 2013

Charley Davidson T3, Troisième tombe tout droit, Darynda Jones

Résumé :

Charley, la plus délurée des faucheuses, est de retour ! Mais elle boit des quantités astronomiques de café pour rester éveillée. Sans quoi, elle n'échappe pas à la vision terrifiante qui s'impose à elle dès qu'elle ferme les yeux : Reyes, le fils de Satan qu'elle a emprisonné pour l'éternité. Pourra-t-elle retrouver une personne disparue, apaiser son père grincheux et affronter un gang de motards sanguinaires alors que le fils du Diable refuse de renoncer à la séduire... et à se venger d'elle ?


Avis :

Je pense que notre relation, à Charley et moi, sera en dents de scie. Moyennement emballée par le premier tome, convaincue par le deuxième, ce troisième opus ne m’a pas enthousiasmée plus que ça.

Charley a perdu de son humour et de sa répartie (sans doute le manque sommeil qu’elle s’inflige pour éviter que Reyes ne s’invite dans ses rêves y est-il pour quelque chose) et du coup j’ai été déçue. Il faut dire que la jeune femme n’est pas gâtée. Entre son enquête (que je n’ai pas trouvée super bien traitée d’ailleurs, trop saucissonnée par les autres éléments du roman, et du coup j’ai trouvé que cette histoire de disparition, plutôt intéressante à la base, un peu trop décousue pour susciter l’intérêt du lecteur tout du long.), son père qui veut qu’elle change de job, Reyes qui a toujours ses humeurs et ses nouveaux amis fantômes, il y a de quoi faire. Et c’est peut-être justement cette surenchère qui m’a déroutée, il est difficile de tenir le rythme en mettant la barre si haut.

Malgré tout, Troisième tombe tout droit reste un roman divertissant, pas de doute là-dessus, mais la multiplicité des intrigues dans l’intrigue et des personnages m’a un peu lassée, comme si l’auteur voulait prouver qu’elle peut toujours en faire plus. Et pour moi ça fait un peu l’effet inverse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire