mercredi 17 avril 2013

La Peau des rêves T2 - Nuit brûlée, Charlotte Bousquet


Résumé :

"Si je te revois, je te tue." Pour avoir protégé Axel de ses frères d'armes, Cléo est condamnée à l'exil.
Recueillie et soignée par les Chimères, la jeune fille découvre, malgré le soutien de Lyn sa jumelle, un monde dont elle se sent exclue. Par certains hybrides, qui voient en elle une menace. Par celui dont elle a sauvé la vie. Et puis, il y a les cauchemars, toujours plus violents, plus réels. Qui sont les véritables meurtriers de ses parents ? Déterminée à découvrir la vérité, Cléo, accompagnée d'Axel qu'elle aime sans espoir de retour, se risque sur une dernière piste.
Une piste d'encre et de flammes...


Avis :

Le lecteur retrouve Namja, la gypsie emprisonnée dont les tatouages prennent vie quand elle conte ses histoires, qui va poursuivre l’histoire de Cléo et de Lyn, les jumelles séparées à la naissance, fruits des amours interdites entre une humaine et une chimère.

Cléo étant bannie du clan du Passage, elle trouve refuge et protection dans le nid de Lyn, où elle retrouve Axel dont elle est éperdument amoureuse, amour hélas sans retour. Mais rapidement la jeune fille va se heurter à la méfiance des habitants du nid, voir à la haine de certains, et s’apercevoir que les Mens ne sont pas les seuls à se méfier des autres espèces. Néanmoins la jeune fille veut aller au bout de sa quête et découvrir d’où elle et Lyn viennent, qui sont leurs parents, et par qui ils ont été assassinés.

Charlotte Bousquet réussit à offrir un deuxième tome à la hauteur du premier, voire même supérieur. Le lecteur découvre plus avant Cléo, dont le volontarisme force l’admiration, et Lyn qui est sûrement le personnage le plus touchant avec son amour inconditionnel pour sa sœur, la seule famille qu’elle a encore. La romance, ou plutôt l’absence de romance, entre Axel et Cléo peut faire grincer des dents au départ, mais elle trouve enfin sa place dans la seconde moitié du roman. C’est d’ailleurs dans cette seconde partie que les évènements s’enchaînent, le rythme s’accélère, les révélations se succèdent et laissent le lecteur pantelant quand vient la fin, trop vite, tant il aurait aimé poursuivre l’aventure, que Namja lui raconte la suite de cette histoire.
La plume de Charlotte Bousquet est envoûtante, et les extraits de Cyrano de Bergerac ou Princess Bride donnent un certain charme au récit, me donnant au passage envie de lire ces ouvrages ! Mais avant cela, le troisième tome m’attend déjà dans ma bibliothèque, et je ne vais pas tarder à me jeter dessus.




2 commentaires:

  1. Ah j'ai eu plus de mal avec ce deuxième volet car tout est cousu de fil blanc :) Mais il reste la mystérieure Namja et la seconde histoire à découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Chimères de l'Aube est aussi très agréable, je suis sous le charme de la plume de Charlotte Bousquet.

      Supprimer