mardi 16 avril 2013

L'Exilé T2 - La vaillance de l'exilé, Mercedes Lackey


Résumé :

Le royaume de Valdemar a perdu son souverain, le roi Sendar. Sa fille Selenay est contrainte de lui succéder prématurément. Le Conseil royal y voit l'occasion de s'arroger davantage de pouvoir en poussant la reine, trop jeune et trop affaiblie à ses yeux, à prendre un époux soigneusement choisi par les conseillers. Mais Selenay n'a nullement l'intention d'épouser l'homme qu'on lui impose, ni de laisser le futur prince diriger le royaume à sa place. Nommé maître d'armes du Collegium et champion de la reine, le Héraut Alberich doit veiller sur Selenay. La tâche n'est pas aisée car les machinations ourdies par certains hauts personnages du royaume s'avèrent dangereuses...


Avis :

On retrouve Alberich, le Karse devenu Héraut de Valdemar et toujours maître d’arme. Selenay est maintenant reine, et j’ai préféré cet opus au précédent, ayant une tendresse particulière pour ce personnage en tant que mère d’Elspeth, même si son personnage est assez agaçant de par les choix (parfois stupides) qu’elle fait. On retrouve dans ce roman les forces et les faiblesses de nombres d’œuvres de Mercedes Lackey, à savoir des parties de l’intrigue survolées, pas assez exploitées, mais à côté des personnages attachants qu’on a du mal à quitter, et surtout un style unique, que certains qualifieront de répétitif, mais qui ravit les fans. Malgré tout, on pourra noter que la narration est particulièrement lente et plate dans cet opus, car le déroulement de l’intrigue est bien trop prévisible.
Même si j’ai pris plaisir à lire ce diptyque, il ne restera pas en tête de mes œuvres préférées de l’auteur, mais mon amour inconditionnel pour Valdemar l’emporte malgré tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire