vendredi 17 mai 2013

Dix bonnes raisons d'être célibataire, Lindsey Kelk


Résumé :

Depuis que Simon m'a larguée, rien ne va plus. Moi, Rachel Summers, je suis de nouveau célibataire - ce qui ne m'était pas arrivé depuis belle lurette. La déprime, quoi. Heureusement, après une bonne cuite, Emelie et Matthew, mes deux meilleurs amis, ont concocté pour moi une liste sur mesure: celle qui me fera découvrir les joies du célibat. Sur les murs de mon appartement, j'ai écrit: " Simon est un connard. " C'est un bon début. Il me reste quinze jours pour changer de look, partir à l'étranger, me faire tatouer, enfreindre la loi et dégoter l'homme de ma vie. Alors, pari tenu ?


Avis :

Premier titre lu de la collection Grande Romande de chez Milady, Dix bonnes raisons d’être célibataire est une bonne pioche, pour mon plus grand plaisir.

Rachel Summers, maquilleuse professionnelle, s’est vue imposer une « pause » par Simon, son compagnon depuis cinq ans, avec qui elle a acheté une maison, devait se marier, avoir des enfants, bref, avec qui elle comptait bien finir ses jours. Mais la pause tourne à la rupture, et Rachel va devoir apprendre à être célibataire, situation qu’elle n’a jamais connue. La douce et paisible Rachel va se transformer en tornade prête à tout pour assumer son célibat, et en profiter !

Selon moi on est plus dans la chick lit que dans la romance. Le lecteur sourit, voire glousse, à la lecture des aventures de la pétillante héroïne et de ses amis. La romance, elle, ne tient qu’une petite place, à la fin, ce qui me conforte dans mon avis que ce livre est de la chick lit. Et ça tombe bien parce que j’adore ça, quand c’est bien écrit, ce qui est le cas ici.
Alors, bien sûr, on n’échappe pas aux clichés, la cuite suite au largage, le meilleur ami homosexuel beau comme un dieu et malheureux en amour, ou la meilleure amie complètement délurée, mais ça fonctionne bien, et le lecteur passe outre, se concentrant sur les déboires de son héroïne principale.
Le rythme est soutenu d’un bout à l’autre du roman, il y a de l’humour, un soupçon de romance, le style est enlevé, il y a dans Dix bonnes raisons d’être célibataire tous les ingrédients pour un excellent moment de lecture rafraîchissant et sans prise de tête, et je vous le recommande vivement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire