vendredi 24 mai 2013

La conjuration primitive, Maxime Chattam


Résumé :

Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ?
Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? Et si c’était un jeu ?
Mais très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre.

De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine.


Avis :

Avec La conjuration primitive, Maxime Chattam revient à ce qu’il fait de mieux ; le thriller sombre et horrifique à souhait.
La France se voit devenir le terrain de jeu de serial killers ayant comme point commun de signer leurs meurtres avec le même étrange symbole : *e. Les modes opératoires sont différents, mais les meurtriers semblent se répondre, voire se connaître…

Cet auteur n’est jamais aussi bon que lorsqu’il explore le côté obscur de l’homme et décortique la manière d’agir de ces prédateurs que sont les tueurs en série. Malgré quelques maladresses dans l’histoire, Maxime Chattam offre à ses lecteurs un thriller sanglant et captivant, dans les traces de sa Trilogie du Mal, sans toutefois l’égaler. Son style nerveux et direct ne laisse pas de place au temps mort, et l’intrigue réserve son lot de surprises, révélations, rebondissements et retournements de situation. Si quelques-uns sont relativement faciles à deviner, d’autres sont complètement inattendus et j’ai été vraiment été étonnée (positivement) par certaines situations. De plus, j’ai beaucoup aimé le clin d’œil à la fin, les fans de l’auteur me rejoindront sur ce point.
Si vous êtes amateurs de frissons, La conjuration primitive vous fera passer un très bon moment, ne passez pas à côté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire