mercredi 1 mai 2013

La Sélection T2 - L'Élite, Kiera Cass


Résumé :

La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...


Avis :

Cher Lecteur,

Au fil de mes chroniques, il y a bien une chose que tu n’as jamais pu me reprocher, c’est d’avoir bâclé une chronique. J’ai toujours pris le temps, ou du moins essayé, d’argumenter mes avis, de faire ressortir tout ce qu’un livre a pu me faire ressentir, et de formuler le tout dans une prose la plus cohérente possible, dans un français aussi correct que possible.

J’estime donc aujourd’hui avoir droit à un joker, à une chronique un peu moins poussée que d’habitude. Je pense l’avoir mérité, et je suis sûre que tu me l’accordes bien volontiers. C’est donc pour L’Élite que je le prends…

L’Élite est donc le deuxième tome de La Sélection. J’avais bien aimé le premier, et j’ai ouvert le deuxième opus avec enthousiasme, pensant passer un agréable moment sans prise de tête. En réalité je me suis fait chier comme un rat mort, c’est cul-cul la praline comme pas permis, et America mérite des baffes. Son comportement est juste insupportable et m’a irritée d’un bout à l’autre, comme une craie qui crisse sur le tableau noir. Je ne parle même pas de Maxon ni d’Aspen, le premier manque singulièrement de c******* et le second de jugeote. Bref, pas la peine d’épiloguer trois heures sur la question, je ne lirai pas la suite !

Voilà cher lecteur, je te remercie de ta compréhension.

Bien à toi.
Chani.



4 commentaires:

  1. Hihihi, voilà qui est clair :D A vrai dire, c'est même très agréable une chronique aussi succincte : on la lit en entier et on n'a pas l'impression de perdre son temps à lire du blabla sur un roman qui de toute façon n'en vaut pas la peine ^^

    Bonne journée ensoleillée :)
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Bonne journée à toi aussi (si tu peux m'envoyer un peu de soleil, parce que chez moi il a bien compris que c'est férié et il n'a pas l'intention de se montrer).

      Supprimer
  2. Quel dommage, j'avais bien aimé le 1, j'avais trouvé aussi que c'était très détente et franchement agréable. Merci beaucoup pour cette chronique qui m'évitera une nouvelle déception. Parce que là tu décris tout ce que je déteste. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment trouvé ce deuxième tome décevant, pourtant je ne m'attendais à rien d'autre qu'une lecture détente.

      Supprimer