vendredi 3 mai 2013

Upside Down




Synopsis :

Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam - si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse.


Avis :


“I said upside down
You’re turning me
You’re giving love instinctively
Around and round you’re turning me”
Diana Ross n’a pas à s’inquiéter, quand à l’avenir j’entendrai Upside Down, je penserai toujours à sa chanson et non à ce film qui ne restera pas dans mon top ten personnel. Ni dans mon top 50 d’ailleurs…

La bande annonce du film m’avait beaucoup plu et intriguée, et c’est pleine d’enthousiasme que j’ai commencé à regarder le film. Quand le générique de fin est venu abréger mes souffrances, j’en ai conclu que la bande annonce suffit amplement à résumer le film.
Des décors, qui semblent faux comme c’est pas permis, aux acteurs, qui ne m’ont absolument pas convaincue, en passant par une intrigue plate et d’une longueur qui frôle la torture mentale, je n’ai vraiment rien aimé du film. Sauf la bande annonce, on en revient toujours là.
Pourtant l’idée de départ était bonne, les histoires d’amour j’aime ça, la SF aussi. Kirsten Dunst ne m’avait jamais déçue jusqu’ici, mais là je l’ai trouvée absente tout du long. Quant à Jim Sturgess, il a un air de ravi de la crèche d’un bout à l’autre, dans les scènes tristes ou gaies, me donnant envie de lui effacer son sourire de benêt par la force ! Seul Timothy Spall s’en sort à peu près, heureusement que son personnage donne un peu de relief au film, sinon je pense que j’aurais totalement sombré…
Et que dire de la fin… Mais achevez-moi !

Vous l’aurez compris, Upside Down ne m’a pas du tout convaincue et n’a même pas eu le mérite de me distraire. Je me suis ennuyée, si magie il devait y avoir, elle n’a pas du tout opéré sur moi. 


Ma note 2.5/5



10 commentaires:

  1. Raaaah xD Dire que je voulais le voir.
    Pareil la bande annonce a l'air bien. Alors pourquoi, mais pourquoi? T_T

    RépondreSupprimer
  2. Ha mince, j'avais prévu d'y aller demain ! Bon j'irai peut être quand même vu le temps mais au moins je ne m'attendrai pas à un chef d'oeuvre ! ^.^

    RépondreSupprimer
  3. La BA est toujours bien, le souci c'est quand elle est mieux que le film ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ok, ça résout la question de "vais-je aller voir ce film ou non?" :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu hésitais avec Iron Man, va voir Iron Man ;)

      Supprimer
  5. J'avais hâte de le voir et je me suis ennuyée tout du long. Le problème de ce film, c'est qu'ils ont tout misé sur les effets spéciaux, sur la beauté des plans (et de ce côté là, je le reconnais, c'est beau). Mais résultat, niveau scénario, c'est zéro. C'est creux et on s'ennuie comme pas possible. Et la fin ! Comme tu dis, c'est aberrant à quel point il n'y en a pas !

    RépondreSupprimer
  6. J'avais bien apprécié la bande annonce moi aussi... mais je ne savais pas que le film tournait essentiellement autour de cette histoire d'amour (moi et les romances...). Du coup, je pense le voir chez moi - quitte à faire quelque chose en même temps.

    RépondreSupprimer
  7. Déçue aussi, je l'ai trouvé artificiel et dénué d'émotion. En plus y avait plein de truc pas crédible !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui toi aussi tu as trouvé des incohérences ?!

      Supprimer
    2. C'est peu de le dire ^^

      Supprimer