vendredi 21 juin 2013

Enclave T1, Ann Aguirre

Résumé :

La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents. Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…


Avis :

Amateurs de post-apo, de zombies et de dystopies dans lesquelles la vie est loin d’être rose, Enclave est pour vous !

Fille 15 vit dans les tunnels, la surface étant maintenant inhabitable. Elle subira bientôt son rite d’initiation au cours duquel elle recevra son nom définitif et sa faction lui sera désignée. Elle sera donc Trèfle, Chasseuse, chargée de patrouiller pour assurer la sécurité de l’Enclave contre les Monstres, des zombies résultant sans doute de l’apocalypse qui a décimé l’humanité. La jeune fille est ravie car elle s’entraîne depuis longtemps et devenir Ouvrière ou Génitrice aurait été un échec. Son nouveau partenaire sera Del, un jeune homme réservé et peu sociable recueilli dans les tunnels quand il était enfant. À son contact, Trèfle va perfectionner ses techniques de combat mais aussi voir sa façon de penser changer et son obéissance aveugle aux règles de l’Enclave remise en cause.

Ah, enfin on sort des dystopies formatées du moment dans lesquels, après l’apocalypse, la société a réussi à se reconstruire un joli petit monde bien propret. Dans l’Enclave on sent la crasse qui colle aux doigts et les odeurs de pourriture, on meurt de faim et la pitié est une notion oubliée depuis longtemps. Dans l’Enclave les plus forts survivent, le bien de la communauté prime sur celui de l’individu, et gare à ceux qui ne respectent pas cette règle de base.

Divisé en deux parties, le roman va suivre l’évolution de Trèfle au sein de sa communauté et au-delà. Même si Enclave respecte les codes du genre et manque un peu de surprise, j’ai été conquise par le monde hostile dépeint, où les Monstres ne sont pas que les infectés, loin de là. Lu en quelques heures, trop vite, j’ai déjà hâte de pouvoir lire la suite.



2 commentaires:

  1. J'ai acheté ce livre hier et j'avais déjà très envie de le lire vite. Ton avis va vraiment le faire passer en priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer