jeudi 13 juin 2013

La mort dans une boule de cristal, Alan Bradley

Résumé :

En accueillant une vieille diseuse de bonne aventure sur les terres de Buckshaw, Flavia ignore qu’elle vient de mettre le pied dans une toute nouvelle aventure. En quelques jours, la gitane échappe de peu à une tentative de meurtre, un jeune vaurien est retrouvé pendu à une fontaine non loin du manoir, et on déterre le corps d’un enfant disparu des années plus tôt.
Pour faire la lumière sur cette affaire sans queue ni tête, Flavia va devoir recourir à sa science des poisons et à son sens de la débrouille, car M. de Luce et les inspecteurs de police sont bien décidés à ne pas la laisser faire.
Qui a agressé la gitane ? Quel est ce groupe étrange appelé les Hobblers ? Brookie Harewood est-il un faussaire ? Et d’ailleurs, d’où vient cette horrible odeur de poisson ?


Avis :

Voici le troisième tome des aventures de Flavia de Luce, plus dense et plus complexe que le précèdent opus. Entre une tentative de meurtre sur une gitane, un cadavre retrouvé, une affaire de kidnapping qui refait surface, sans compter les soucis du quotidien, la jeune fille n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.

C’est un sentiment en demi-teinte qui m’habite à la fin de ce livre. D’un côté j’ai beaucoup aimé Flavia, ses talents, son caractère bien trempé et son cynisme, la manière dont elle avance dans son enquête, autant la multiplicité des intrigues m’a un peu perdue, et la famille de la jeune fille me sort désormais par les yeux.
Heureusement, le style de l’auteur est très agréable et donne vie aux aventures de Flavia avec beaucoup de réalisme. C’est peut-être d’ailleurs la faute de ce même réalisme si j’ai des envies de meurtre quand on me parle des sœurs de la jeune fille maintenant que j’y pense… L’écriture est vive et dynamique, à l’image de sa jeune héroïne, et l’intrigue est bien menée.

Si j’ai passé un agréable moment, La mort dans une boule de cristal ne m’a pas totalement emportée, dommage.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire