mercredi 12 juin 2013

Le Trône de Fer T14 - Les dragons de Meereen, Georges R.R. Martin

Résumé :

À présent que Stannis Baratheon est parti reprendre Winterfell aux Bolton pour s'assurer la domination du Nord, Jon Snow est redevenu le seul maître du Mur. Cependant, le roi autoproclamé a laissé sur place Mélisandre, la prêtresse rouge, qui semble décidée à apporter son aide au bâtard. Les flammes lui révèlent l'avenir, mais quel avenir ? A Meereen, la situation s'enlise : le blocus du port par les esclavagistes ne semble pas vouloir prendre fin, et Daenerys refuse d'envoyer ses dragons y mettre un terme flamboyant. L'enquête visant à démasquer les Fils de la Harpie, coupables des meurtres qui ensanglantent le pouvoir, piétine elle aussi. Seul un mariage pourrait dénouer la situation, mais les prétendants sont nombreux et les conséquences hasardeuses. Quant aux Lannister, ils vont devoir attendre encore un peu avant de pouvoir décoller la tête de leur lutin de frère : le ravisseur de Tyrion a de tout autres projets pour ce dernier...


Avis :

Ce quatorzième opus correspond en réalité au deuxième tiers du tome 5 de l’édition originale, le découpage artificiel étant un choix de l’éditeur français Pygmalion. Du coup, il est plus ardu de donner son avis sur un « bout » de livre puisque le lecteur n’a ici qu’une partie de l’intrigue.
Si le précédent opus permettait de reprendre contact avec des personnages laissés de côté pendant l’intégrale 4, celui-ci les voit se mettre en mouvement, les liens de nouvelles intrigues se tisser, en prévision sûrement du dénouement que nous connaîtrons dans le tome suivant. On peut penser qu’il ne se passe pas grand-chose, mais c’est à mon avis la mise en place des pièces sur l’échiquier avant le final.
Bonne surprise, la fin du livre nous permet de renouer avec des personnages du sud de Westeros, c’est donc que nous allons reprendre l’histoire dans sa globalité, que le découpage géographique de l’intrigue est terminé.

Les dragons de Meereen soulèvent beaucoup de questions et laissent imaginer nombre de possibilités, espérons qu’Une danse avec les dragons nous donnera une partie des réponses…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire