vendredi 14 juin 2013

Level 26 T3 - Dark Revelation, Anthony E. Zuiker

Résumé :

Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans. La nuit, il fait ce pour quoi il est né : attraper les monstres. Le tueur, surnommé Labyrinthe, veut changer le monde : abattre les compagnies pétrolières, en finir avec les juges corrompus, les requins de la finance, les journalistes hypocrites... Mais il veut aussi qu’on parle de lui. Tous les moyens sont bons pour véhiculer son message, surtout les plus violents : à l’occasion de chaque attentat, il envoie une devinette et une montre décomptant les minutes avant l’action, et poste les vidéos de ses victimes sur Internet. Très vite, il est félicité et admiré. Steve Dark saura-t-il arrêter la contagion ?


Avis :

Dernier volet de la série Level 26, Dark revelation met en scène Steve Dark à la poursuite d’un meurtrier qui joue avec la police, envoyant des devinettes pour la prévenir avant chaque crime.

Encore une fois, la narration est efficace, très visuelle (il y a d’ailleurs des petites vidéos à visionner au cours du roman), et même si la psychologie des personnages laisse parfois à désirer (notamment les atermoiements des personnages quant à la personnalité de Steve Dark et de son frère, ça va bien deux minutes mais à force c’est fatigant), on les suit avec plaisir. L’intrigue est quant à elle bien conçue, crédible, le lecteur y croit et a envie d’en savoir plus, faisant de Dark revelation un page-turner efficace, si bien que malgré ses défauts ce roman se lit facilement, et rapidement.


Idéal pour passer un bon moment avec un thriller plaisant, Dark revelation manque un peu d’âme, mais ça fonctionne quand même si on n’est pas trop regardant. À réserver pour les vacances ou les périodes où vous n’avez pas trop envie de vous casser la tête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire