lundi 1 juillet 2013

De la liberté de penser et d'expression...

Vous aurez remarqué (ou pas) qu’à défaut de quitter la blogosphère j’ai pris pas mal de recul, me contentant de donner mon avis sur des livres ou des films. Finis les billets d’humeur polémiques sans que ce soit le but, finis les dramas non désirés où tout le monde ressort perdant. Donner simplement son avis est devenu un exercice extrêmement périlleux...

Mais aujourd’hui je prends le clavier non pas pour m’indigner, mais faire part de mon dépit face aux polémiques qui agitent la blogo sur des questions qui relèvent de modes de pensée et de choix personnels. Chacun devrait pouvoir lire ce qu’il veut, comme il veut, acheter ses livres où il veut. Tout le monde peut donner son avis sans que ça tourne à l’affrontement. Untel n’est pas d’accord avec moi, je le vire de mes amis. Truc n’a pas aimé tel livre que moi j’adore, paf, blacklisté. Machin corne les pages de son livre ? Blasphème, il ne mérite plus que je lui adresse la parole. Et tant qu’on y est, montons une vendetta contre Bidule qui commence ses livres par la fin.

Liberté de penser, liberté d’expression, lutte contre la pensée unique, ce n’est pas aussi à ça que sert la lecture ? À élargir son horizon, à se nourrir des différences d'autrui, à découvrir d’autres choses, d'autres personnes, à échanger ? Parfois, je n’en suis plus si sûre…


L'uniformité c'est la mort, la diversité c'est la vie.
Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine

5 commentaires:

  1. Bien d'accord avec toi!
    C'est juste que j'en entends parler ici et là de ces fameuses polémiques, mais j'en suis jamais le témoin... encore moins l'actrice. Faut vraiment que je sorte de ma grotte! (ou pas)

    RépondreSupprimer