mercredi 3 juillet 2013

L'Ouroboros d'Argent, Ophélie Bruneau

Résumé :

Axel est généreux. Axel est amoureux. Axel est trop gentil. Aujourd’hui, il doit traverser la France pour acheminer un héritage. Célia est fière. Célia est implacable. Célia est un loup-garou. Aujourd’hui, secondée par deux jeunes de sa meute, elle doit retrouver l’objet responsable d’une vieille malédiction. À la croisée des chemins, le piège se referme dans le Massif Central. Prête à tout pour mener à bien sa mission, Célia n’hésitera pas à détruire la vie d’Axel s’il le faut. Le jeune homme a de la résistance à revendre et des amis prêts à l’aider. Pourtant, cette fois, il pourrait bien finir broyé au nom de l’Ouroboros d’argent. L’artefact vaut-il seulement tous ces sacrifices ?


Avis :

Dernier né des Éditions du Chat Noir, L’Ouroboros d’Argent est une histoire de loups-garous à la recherche d’un artefact magique au cœur du Massif Central.

À ma droite Célia, louve implacable au caractère bien trempé, déterminée et intransigeante, prête à tout pour atteindre son but. À ma gauche Axel, lui aussi loup-garou, mais doux et paisible, amoureux de Julie, aspirant à poursuivre sa petite vie telle qu’elle est. Bien évidemment ils vont se rencontrer, se confronter, au cours de leur quête de l’Ouroboros d’Argent.
Si j’ai tout de suite apprécié Axel, j’ai eu beaucoup plus de mal avec Célia que j’aurais volontiers remise à sa place par la force si j’avais été le jeune homme. Même si l’auteur a pris le soin de travailler la psychologie de ses personnages et de nous présenter leurs motivations, le courant n’est pas passé entre Célia et moi, je lui ai largement préféré le personnage de Capucine par exemple. Passée cette considération toute personnelle, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette quête, et notamment Axel, embarqué malgré lui dans cette aventure où tout va de mal en pis pour lui. L’intrigue est bien menée et une fois rentré dans le vif du sujet il n’y a pas de temps mort.
La plume d’Ophélie Bruneau est simple et directe mais efficace, j’ai apprécié la mythologie qu’elle a développée autour du loup-garou et son univers. L’action est très présente, tout comme l’émotion, équilibrant ainsi le récit.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec L’Ouroboros d’Argent que je vous recommande, que vous soyez fan de récits de loups-garous ou pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire