vendredi 26 juillet 2013

World War Z - Le film



Résumé :

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos...
Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…


Avis :

Avant tout, sachez que ce film est librement inspiré du livre de Max Brooks, et non son adaptation pure. Cela évitera toute déception.

Grande fan de zombies, il était inconcevable que je n’aille pas voir World War Z, blockbuster assumé qui prend le pari de rendre le zombie movie accessible au plus grand nombre. Peu de sang ou de chairs putréfiées, des morts-vivants qui font peur mais qui ne sont pas gores, et un scénario bien calibré avec ce qu’il faut d’action, de sentiments et d’humour. Sans oublier la super star Brad Pitt sur qui le film repose et qui s’en sort très bien, même si je ne l’aime pas plus que ça il faut avouer qu’il joue bien.
Résultat, ce film est une réussite. Le spectateur ne voit pas le temps passer, le tempo est soutenu tout du long, le réalisateur a réservé quelques frayeurs qui font sursauter sur son siège de cinéma, et la fin reste suffisamment ouverte pour une éventuelle suite, ce qui personnellement me plairait bien.
Film parfait alors ? Eh bien non, il ne faut pas non plus pousser. Les fans hardcore du livre seront déçus tant le film prend ses distances. Ensuite on peut noter quelques incohérences ou raccourcis qui font tiquer sur le coup (mais au final, on s’en fout un peu, si on veut du réalisme à cent pour cent on ne va pas voir un film de zombies pour commencer !). Et il faut noter que World War Z réussit à réunir la mort la plus ridicule et le placement produit le moins discret de l’histoire du cinéma. À propos de la fameuse canette, même si la pub pour Pepsi est outrancière, cette scène a un véritable intérêt pour le film, et du coup le clin d’œil m’a bien plu.


World War Z est le film qui réconcilie les amateurs de zombie movie et les fans d’action  pure. Un pur divertissement à considérer comme tel, ni plus ni moins.

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire