mercredi 7 août 2013

Hemlock T1, Kathleen Peacock

Résumé :

Depuis qu'Amy a été assassinée, la petite ville d'Hemlock vit dans la peur et la suspicion. Le bruit court qu'un grand loup-garou blanc rode, à la recherche de sa prochaine proie...
Dans cette atmosphère trouble, Mackenzie, la meilleure amie d'Amy, ne parvient pas à faire son deuil et décide de mener sa propre enquête. Son instinct la trompe-t-il en lui soufflant que la mort de son amie n'a pas livré tous ses secrets ?
Pour découvrir la vérité, Mac devra compter sur deux garçons : Kyle son meilleur ami, et Jason, le petit copain d'Amy. Deux garçons dont elle ne pensait pas qu'ils puissent être à ce point opposés. Et séduisants. Terriblement séduisants...
Car à Hemlock, les apparences, trompeuses, cachent souvent d'inavouables secrets...


Avis :

Amy est morte, attaquée par un loup-garou. Dans un monde très semblable au notre, les loups-garous ont été découverts, mais les gens atteints du Syndrome Lycanthrope cache ce secret car les autorités sont loin d’être bienveillantes à leur égard. La polémique est d’ailleurs relancée car Amy était la petite-fille d’un puissant sénateur, et bientôt la petite ville d’Hemlock va être envahie par les Traqueurs, des chasseurs violents et sans scrupules.
Mac pleure encore son amie disparue quand une nouvelle attaque a lieu. Aidée par son ami Kyle ainsi que par Jason, le petit ami d’Amy, la jeune fille va mener l’enquête de son côté et se rendre compte que son petit village n’est pas si tranquille qu’il n’y paraît et que ce en quoi elle croyait n’était qu’illusion.

Roman young adult, Hemlock mélange fantastique, thriller et romance. Le lecteur est emmené dans cette enquête pour retrouver le meurtrier d’Amy et va de découverte en découverte. L’intrigue est bien menée et réserve son lot de surprises. Le dénouement final est vraiment difficile à deviner, l’auteur ayant pris soin de brouiller les pistes et de faire de chaque personnage un coupable potentiel. Le fameux triangle amoureux cher au romans YA est présent lui aussi, mais ne m’a pas gênée, il s’insère parfaitement dans l’histoire.
Mais au-delà de l’aspect fantastique, le roman est surtout un plaidoyer pour le droit à la différence et un avertissement contre l’extrémisme. Le sujet est traité de manière très manichéenne certes, mais sans lourdeur, ce qui le fait plutôt bien passer, d’autant que le style de l’auteur est fluide, simple et non pontifiant.


Hemlock est une lecture agréable que j’ai dévorée en quelques heures. Classique car réutilisant les ingrédients qui ont fait le succès du genre, il maintient néanmoins le suspense, et donc l’intérêt du lecteur, jusqu’au bout. Si vous aimez les loups-garous et les thrillers, vous ne serez pas déçus. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire