mardi 27 août 2013

Les fragmentés, Neal Shusterman

Résumé :

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro - vie et les pro - choix. Celle-ci stipule qu'il est interdit d'attenter à la vie d'un enfant du moment de sa conception jusqu'au jour de son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de " résilier " son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu'il continue à " vivre " à travers d'autres. Thriller intelligent et rythmé, Les Fragmentés amène le lecteur à s'interroger sur le droit à la vie, le libre - arbitre ou encore les conséquences que peuvent avoir les avancées de la science sur notre société.


Avis :

Imaginez qu’au treizième anniversaire de votre enfant vous ayez le choix entre le laisser vivre et le « fragmenter », c’est-à-dire vouer son corps au don d’organes… Désobéissant ? Fragmenté ! Mauvais résultats à l’école ? Fragmenté ! Vous avez changé d’envie et n’en voulez plus ? Fragmenté !
Trois adolescents, promis à la fragmentation pour des raisons différentes, vont s’unir pour échapper à leur destin…

Les fragmentés est un roman qui met extrêmement mal à l’aise. Dans la ligné de Auprès de moi toujours, ce roman est encore pire (si si, c’est possible) dans le sens où ce sont les parents eux-mêmes qui décident de l’avenir de leur propre enfant. Conviction d’agir pour aider son prochain, recycler un enfant « inutile », se débarrasser d’une bouche à nourrir, tous les prétextes sont bons et les sentiments n’ont pas leur place dans cette société où l’adolescent n’est qu’un pion, un corps jetable et recyclable.

Posant des questions éthiques intéressantes, Les fragmentés est néanmoins trop dur et malsain à mon goût. Mais si vous avez le cœur bien accroché, pourquoi pas…


2 commentaires:

  1. waouh en effet ça a l'air hard... mais du coup tu m'intrigues là! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment particulier, faut le lire pour se faire son avis ;)

      Supprimer