jeudi 1 août 2013

Mission Nouvelle Terre T2 - Spark, Amy Kathleen Ryan

Résumé :

Piégés sur une Terre à l'agonie, les derniers survivants n'ont qu'une issue : envoyer deux vaisseaux - l'Empyrée et le Nouvel Horizon - à la recherche d'une planète hospitalière. Quand l'équipage du Nouvel Horizon se retourne brutalement contre l'Empyrée, l'expédition tourne au cauchemar. Adolescents d'à peine seize ans, Kieran et Waverly doivent faire face à une situation hors du commun. Alors que tous les adultes ont disparu lors de l'attaque, des luttes de pouvoir éclatent entre les jeunes restés à bord. Tandis que deux camps s'affrontent, de sérieux dysfonctionnements perturbent le vaisseau. Qui en est responsable ? Waverly et ses amis ? A moins qu'un intrus ne se soit introduit à bord... Avec Spark, Amy Kathleen Ryan propose une suite éblouissante à Glow, le roman qui a fait son succès, ménageant son suspense avec une précision diabolique.


Avis :

Nous retrouvons Waverly, Seth et Kiera à bord de l’Empyrée dans la situation délicate où nous les avions laissés dans Glow. Il n’y a plus d’adulte sur l’Empyrée puisque qu’ils sont détenus sur le Nouvel Horizon, et les adolescents essayent tant bien que mal de prendre les choses en main, tout en cherchant comment délivrer leurs aînés. Mais si l’objectif est commun, les façons de procéder diffèrent, et les rapports des différents protagonistes vont évoluer.

Si Glow était surtout un tome d’introduction, avec Spark on entre directement dans le vif du sujet. Les personnages ont gagné en consistance : dans le précédent tome ils étaient plutôt manichéens, ils sont là plus nuancés. L’intrigue s’épaissit et gagne en complexité elle aussi, puisque parallèlement à l’histoire principale, des difficultés supplémentaires surgissent. La religion est moins mise en avant, au profit des méandres de la politique, ce qui, personnellement, me convient davantage. Pour finir, l’ambiance de Spark est très sombre et parfois ce huis clos spatial devient étouffant tant l’auteur réussit à faire monter la tension page après page, procédé particulièrement efficace qui rend la lecture addictive.


Glow m’avait laissée sur ma faim, mais Spark est nettement plus mature, complexe et intéressant. Si vous aviez un sentiment mitigé après la lecture du premier tome, je vous encourage à vous lancer dans Spark qui est bien meilleur. Quant à ceux qui ont aimé Glow, la question ne se pose même pas !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire