jeudi 5 septembre 2013

Apocalypsis T5 - Oméga - Elias, Eli Esseriam

Résumé :

L’Oméga. La fin. L’Apocalypse. Alice, Edo, Maximilian et Elias doivent enfin affronter leur destin, ensemble. Tandis que l’heure du choix approche, les quatre Cavaliers sont pris dans un tourbillon de révélations qui mettra à mal toutes leurs convictions. Que sont les ténèbres, quelle est la lumière ? Ils devront cependant oublier leurs doutes, car leur mission est simple : détruire l’humanité, et n’épargner que 144 000 âmes. En seront-ils capables ?


Avis :

Après quatre tomes plus que brillants nous présentant chaque Cavalier de l’Apocalypse, voici le tant attendu dénouement, la rencontre entre les quatre élus et la fin du monde. Et là, après la lecture, j’étais plus que perplexe. Je m’attendais à quelque chose de plus grand, de plus spectaculaire, en tout cas à quelque chose d’autre. Oméga propose un final à mille lieues de ce que j’espérais, mais je ne sais pas vraiment quoi en penser. Déception ou, au contraire, coup de génie d’un auteur qui a mené ses fans par le bout du nez jusqu’à la fin ?

Si le style d’Eli Esseriam est toujours aussi percutant, c’est le parti pris de l’auteur pour finir sa saga qui divisera les lecteurs, d’autant qu’on pourra noter quelques incohérences sur les personnages par rapport à leur tome, des dissonances et des facilités dans la narration. Certains passages sont trop rapides, certains raccourcis m’ont laissée sans voix, et la fin… La fin reste, en fait, ouverte à l’interprétation du lecteur. La mienne me permet d’être satisfaite (après avoir eu le temps de digérer ma lecture) et de voir le chat (l’auteur) retomber sur ses pattes pour clore habilement la série, faisant que je reste un peu sur ma faim, certes, mais que je suis globalement contente. Cependant, j’imagine une autre façon d’envisager le dénouement, beaucoup plus frustrante. En clair, chacun verra comment il souhaite décoder ce tome et se fera sa propre idée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire