mardi 24 septembre 2013

Iluvendan T1 - Rencontre avec Gaeria, Nicolas Debandt

Résumé :

Iluvendan. Une cité où la magie et la technologie se côtoient et s'entremêlent. Le Iolthän, étrange cristal noir, source d'énergie mystérieuse, assure la prospérité de la cité, fait voler ses aéronefs, offre le confort à ses habitants. Trois adolescents, les jumeaux Feäsil et Klaod et la séduisante Imenel, vont enfin pouvoir découvrir cette cité, car c'est là qu'ils mèneront leurs études. Les heures de cours, les rencontres avec les enseignants, les doutes personnels, cela aurait déjà de quoi largement remplir les journées : mais voilà qu'ils découvrent des rumeurs parlant d'une pénurie de Iolthän, d'une guerre imminente face au pays voisin ! Et comment résister à l'appel de l'aventure lorsqu'on est jeune ? Les trois héros vont décider d'enquêter. Manipulés par certains, aidés par d'autres, ils devront faire face à des forces qui les dépassent, mais feront tout pour faire éclater la vérité !


Avis :

Dans un monde à la croisée de la fantasy et du steampunk (mais avec une forte prépondérance de la fantasy), le Iolthän assure à la cité son développement technologique. Mais hélas, cette pierre vient à manquer et devient la convoitise de tous, engendrant moult tensions et la guerre se profile. Dans ce contexte le lecteur va suivre trois jeunes gens, au cours de leurs études puis dans leur mission, chacun ayant choisi une voie différente permettant d’avoir un éclairage multiple de la situation. Et si au départ le lecteur va penser à une quête initiatique on ne peut plus classique, le monde et l’intrigue dans lesquels les auteurs vont le plonger vont s’avérer bien plus complexes.

Iluvendan est un roman qui surprend. D’abord le lecteur peut-être un peu déstabilisé car le résumé laisse penser que le côté steampunk serait plus présent. Passé cette petite déception (ou pas, tout dépend de la sensibilité à cet élément), il est complètement plongé dans l’univers du roman. Les descriptions permettent à la cité et aux personnages de prendre vie et d’immerger complètement le lecteur, rendant la lecture totalement addictive. Les personnages sont très attachants, surtout les trois adolescents, avec un bémol pour l’un d’entre eux, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher la lecture (et puis après tout, chacun ses goûts). L’intrigue est intelligente, bien menée, regorgeant de détails permettant au lecteur de bien en comprendre tous les aspects, et de nombreuses surprises sont au rendez-vous.
L’écriture est simple et fluide, avec cependant quelques maladresses et des impressions de « faux-raccords » sans doute dus à l’écriture à quatre mains, exercice compliqué il faut le reconnaître. Ce sont des détails qui passent inaperçus dans les moments où le rythme est haletant, mais que l’on remarque davantage dans les moments plus calmes. Après, qu’on soit bien d’accord, cela ne gêne absolument pas la lecture et ne gâche pas le plaisir.


Nicolas Debandt et Marc-Antoine Fardin ont su proposer un roman à l’univers riche et complexe qui plonge le lecteur dans un autre monde et l’emmène loin de son quotidien, au sein d’une aventure exaltante. La lecture de la suite est indispensable !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire