vendredi 13 septembre 2013

Nightside T2 - L'envers vaut l'endroit, Simon R. Green

Résumé :

Dans le Nightside, le cœur maléfique du Londres surnaturel, tout le monde me connaît. Je suis John Taylor, l'homme qui trouve n'importe quoi. Même les choses les plus dangereuses. Tenez, en ce moment je suis chargé de retrouver le Graal Impie, la coupe de Judas. Cette relique confère un pouvoir absolu qui vous corrompt en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Crucifixion". Bien entendu, je ne suis pas tout seul sur l'affaire. Des anges, des démons, des saints et des damnés courent après en détruisant tout sur leur passage ! Ils ne vont pas tarder à comprendre que John Taylor est l'homme idéal pour qui veut terminer cette quête...


Avis :

Retour dans le Nightside en compagnie de John Taylor. Le Nightside, l’endroit où fourmillent les créatures surnaturelles, où il est dangereux de se promener seul pour un humain, où l’on trouve tout, même (surtout ?) le plus improbable. Et dénicher l’introuvable, c’est la spécialité du détective John Taylor, justement. Cette fois, il part à la recherche du Graal, la coupe de Judas, aux sombres pouvoirs, objet de toutes les convoitises.

Ce deuxième tome se déroule à un rythme effréné, si bien que les 250 pages passent bien trop vite. Le détective va s’allier à une partenaire pour le moins particulière. Le lecteur va rencontrer une foule de personnages, plus déjantés les uns que les autres, apportant une touche d’humour qui contrebalance la noirceur du Nightside. Le personnage de John gagne en épaisseur grâce aux révélations qui sont faites, et devient de plus en plus attachant. Le style de Simon R. Green et fluide et nerveux, collant ainsi parfaitement au récit.


Avec L’envers vaut l’endroit, Simon R. Green fait encore mieux que dans le premier tome. Le background proposé est intéressant et le personnage principal, cynique et complexe est vraiment le pilier de la série. Après Harry Dresden, John Taylor est sans doute l’un de mes héros d’urban fantasy préférés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire