mercredi 9 octobre 2013

L'épreuve T1 - Le labyrinthe, James Dashner

Résumé :

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.


Avis :

Spolié de sa mémoire, Thomas se réveille dans un environnement inconnu appelé « le bloc ». Peuplé uniquement d’adolescents, le bloc a reproduit un semblant de société dans laquelle chacun doit trouver sa place. Il est entouré de murs qui bougent chaque jour, le labyrinthe, que les adolescents explorent quotidiennement dans l’espoir d’en trouver la sortie. À peine arrivé, Thomas a l’impression de connaître cet univers dangereux, sans pour autant savoir exactement de quoi il retourne. L’arrivée d’une fille portant un message important va marquer la fin de cette société, et le début d’autre chose. Mais quoi ?


Dès le départ, le lecteur est aussi désorienté que Thomas, et du coup l’identification va parfaitement fonctionner puisqu’il découvrira le bloc au rythme du jeune homme. Cet environnement est assez déroutant, l’envie de connaître le pourquoi du comment est forte, et pourtant le lecteur devra prendre son mal en patience car l’auteur n’a pas l’intention de livrer ses secrets aussi facilement. Et il faut dire que James Dashner n’a pas ménagé ses efforts pour créer un univers complexe où le lecteur est aussi perdu que les personnages. Et puis, peu à peu, le voile se lève sur les mystères, jusqu’à la fin, qui n’apporte pas toutes les réponses, bien au contraire. L’épreuve est un véritable page-turner. L’intrigue est prenante, le lecteur veut toujours en savoir plus et ne peut que difficilement s’arrêter en cours de lecture. Portant, malgré toutes ces qualités et le style fluide de l’auteur, il a manqué un petit je-ne-sais-quoi pour faire de ce roman un coup de cœur. Peut-être la suite réussira-t-elle à me faire totalement adhérer. En tout cas, je l’espère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire