mercredi 16 octobre 2013

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres



Synopsis :

New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.


Avis :

Le livre dont The Mortal Instruments est l’adaptation ne m’avait pas passionnée plus que ça, je n’avais même pas été au-delà du premier tome, jugé sympathique mais sans plus.
Mais il est arrivé que des films me plaisent davantage que le livre, j’ai donc laissé sa chance à celui-ci. À l’arrivée, mon avis oscille entre sympathique et ennuyeux.
Commençons par les points positifs. Visuellement, le film est réussi, si ce n’est l’aspect des démons que j’ai trouvé très brouillon. Ensuite l’acteur interprétant Simon est plutôt bien trouvé. Et puis le film est globalement fidèle à l’esprit du livre. Voilà voilà…
Maintenant, attention les yeux, qu’est-ce qui ne m’a pas plu. Les acteurs déjà. Jonathan Rhys Meyer campe un Valentin sans saveur, aussi effrayant qu’un chaton à peine sevré. Jamie Campbell Bower est aussi sexy et ténébreux qu’un beignet aux pommes. Dans Twilight il m’avait déjà laissée perplexe, c’est encore le cas ici. Peut-être faut-il être une ado pour ressentir le charisme du personnage, mais j’en doute, Leeloo Multipass n’est pas emballée non plus. Enfin, l’acteur qui joue Magnus Bane semble bien sympathique mais ressemble plus à un styliste looké qu’à un mage surpuissant. Lily Collins est celle qui s’en sort le mieux, je ne parle même pas de Cersei Lannister, j’ai trop de respect pour elle pour essayer de comprendre pourquoi elle s’est perdue ici. Côté casting c’est donc un plantage global en ce qui me concerne. Côté intrigue, si sur plusieurs points, comme dans le livre, je trouve que certaines choses sont peu crédibles et/ou trop rapides (comme l’acceptation sans sourciller de Clary et Simon des créatures surnaturelles), le choix d’expliquer les éléments surnaturels au fur et à mesure casse le rythme. Il y a de l'action, et d’un coup, « pouce ! » : tout s’arrête, un personnage intervient et fait un discours sur les démons ou l’histoire des chasseurs d’ombres. Le spectateur a droit à une explication de texte par le menu, des fois qu’il ne comprenne pas. De fait, le film manque de dynamisme à cause de cet enchaînement action/explications/action/explications… Avec comme résultat de me faire régulièrement regarder ma montre.

Au final ce n’est pas désagréable à regarder, ça passe, mais plus de subtilité dans l’explication du surnaturel, ainsi que des acteurs plus charismatiques auraient grandement amélioré l’ensemble. Les jeunes filles ayant les posters des acteurs dans leur chambre se régaleront sûrement, les fans du livre aussi, mais pour moi c’est un peu léger.

1.5/5

5 commentaires:

  1. J'ai lu le livre cette semaine... Et comme toi: sympathique mais sans plus. Je pensais voir le film avec l'espoir que l'adaptation soit mieux (car comme toi, je trouve que ça arrive parfois) mais là, j'hésite !
    On m'avait déjà dit que les retours étaient plutôt mauvais et en plus je n'aime pas le cast ! (Simon est trop stéréotypé alors que dans le livre, Clary dit quand même qu'il a beaucoup de charme, Isabelle est nettement plus fade que Clary alors que c'est censé être l'inverse, et Jace... c'est l'erreur total: n'est-il pas censé être musclé et non maigrichon ?)

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, j'avais oublié Isabelle tant elle est transparente !

    RépondreSupprimer
  3. Chaque fois que je vois Lily Collins, je fais un blocage sur ses sourcils. Ça me laisse vraiment perplexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem, j'imagine que je l'attaque avec ma pince à épiler ^^

      Supprimer
  4. Ah les sourcils de Lily Collins, j'avoue avoir tiquée aussi.

    Je n'ai pas encore lu les livres mais j'ai beaucoup aimé le film. Et j'ai adoré Jaimie Campbell (et pourtant, je ne suis pas ado) que j'ai trouvé très convaincant. Bien plus que son rôle de Caius dans Twilight où, finalement, il ne sert à rien. Du coup, le personnage de Jace m'a attirée et j'avoue avoir hâte de le découvrir à nouveau dans le livre.

    Simon, en revanche, mouais, bof. Je me suis demandée tout le long du film ce qu'il foutait là (même si j'ai appris plus tard qu'apparemment son rôle dans le livre est plus important.).

    RépondreSupprimer