jeudi 19 décembre 2013

Night School T3 - Rupture, CJ Daugherty

Résumé :

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s'effondrer autour d'elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a plus de présomption d'innocence qui tienne et n'importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n'a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s'en chargent très bien tout seuls...


Avis :

Après avoir assisté au meurtre de son amie Jo, Allie veut fuir Cimmeria où elle ne se sent ni en sécurité, ni vraiment à sa place. Sa tentative d’évasion va tourner court et la jeune fille va finalement décider de se battre contre Nathaniel, avec ses amis.

Si ce tome est l’occasion d’en apprendre davantage sur Lucinda, la grand-mère d’Allie, et sur ce qui se cache derrière la Night School de Cimmeria, on ne peut pas dire que Rupture fasse beaucoup progresser l’intrigue et c’est bien dommage. Au contraire, j’ai eu l’impression de faire du sur-place pendant 400 pages. Alors, oui, c’est agréable à lire, j’étais contente de retrouver les personnages, mais l’auteur aurait pu en donner plus à ses lecteurs. Là j’ai juste eu l’impression qu’il s’agissait d’une pause entre deux tomes palpitants. Décevant.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire