jeudi 26 décembre 2013

I Hunt Killers, Barry Lyga

Résumé :

Et si le plus dangereux serial killer au monde était… votre propre père ?
À Lobo’s Nod, petite ville tranquille des États-Unis, nul ne veut croire que le corps de jeune fille retrouvé dans un champ est l’œuvre d’un serial killer. Jazz, lui, en est convaincu. Et il sait de quoi il parle puisqu’il n’est autre que le fils d’un criminel célèbre dans tout le pays pour avoir assassiné des dizaines de femmes. Son père est en prison mais Jazz, lui, est libre et n’a qu’une crainte : que l’opinion le désigne comme le coupable idéal. Il décide alors de faire équipe avec le shérif et de mettre à profit les enseignements de son père dans l’espoir de démasquer le véritable coupable… Mais est-ce si facile quand on a reçu le goût du sang en héritage ?
Teinté d’un humour noir et grinçant, I Hunt Killers est un thriller palpitant et totalement addictif !


Avis :

Imaginez ce que serait votre vie si votre enfance avait été bercée par un papa serial killer, qui n’avait comme seul but que de faire de vous son digne héritier… Quand on connaît toutes les astuces pour découper et faire disparaître un cadavre ou pour torturer le plus longtemps possible une victime, il y a de bonnes chances qu’après un tel lavage de cerveau, une fois adolescent, vous empruntiez le même chemin que votre géniteur (remportant par la même occasion toute son admiration, félicitations). Jasper (Jazz) essaye de ne pas succomber à cette fatalité. Son père derrière les barreaux, le jeune homme fait tout pour ne pas suivre son exemple. Mais ses connaissances, pour le moins particulières, vont l’amener à vouloir entrer dans la tête du tueur qui sévit dans sa petite ville, afin d’aider la police à l’appréhender.


Voilà un roman YA complètement à part dans les parutions actuelles. Macabre et glauque, explorant les plus noirs desseins de l’homme et de la folie, I hunt killers est un thriller très surprenant et addictif. Le lecteur suit l’intrigue principale et la traque policière du copycat, mais aussi la seconde qui se dessine en filigrane, savoir si Jazz, perpétuellement sur le fil, prêt à franchir la limite à tout instant, va résister ou sombrer du côté obscur. L’auteur sait tenir son lecteur en haleine, il est très difficile de lâcher le livre avant de connaître le dénouement ; les suspects se multiplient et les pistes se confondent au fil des pages, si bien que la fin reste un mystère jusqu’au bout. Une excellente surprise et j’ai hâte de connaître la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire