lundi 20 janvier 2014

Dublin Street, Samantha Young

Résumé :

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d'Édimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d'amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche... Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s'installer en Écosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise...


Avis :

En préambule, pour moi Dublin Street n’est aucunement une romance érotique, mais bien une romance contemporaine. Le sexe est présent, certes, mais ce n’est pas non plus le point central du roman, le seul but de l’intrigue. Ceci étant dit, passons à ce qui nous intéresse, à savoir cette délicieuse histoire.

En trouvant Ellie, sa nouvelle colocataire, Joss est loin de penser qu’elle va découvrir un homme aussi beau qu’arrogant en la personne du frère de cette dernière, Braden. Alors, évidemment, le lecteur se doute bien de l’issue de la relation de ces deux-là, mais, Dublin Street, c’est bien plus qu’une simple bluette.
Tout d’abord parce que les personnages sont travaillés et sortent des sentiers battus. S’ils ont chacun leurs failles et un passé douloureux, Joss et Braden sont loin d’être complètement barrés ou inconséquents, ils sont même étonnamment posés et construits. Et, bien sûr, le charisme de Braden n’est pas négligeable et participe à mon engouement, tout comme le caractère de Joss, loin d’être écervelée ou hystérique, c’est bon d’avoir une héroïne équilibrée malgré son passé.
Ensuite, parce que l’intrigue est plus complexe qu’une simple histoire d’amour qui semble cousue de fil blanc. Les personnages secondaires ont leur propre vie, leurs joies et peines et apportent un plus à l’intrigue principale.
Enfin, parce que la plume de Samantha Young réussit à transporter le lecteur au cœur de son histoire. Elle la décrit avec une capacité à la faire littéralement vivre au lecteur, de sorte à l’impliquer totalement dans le feu de la passion de Braden et Joss.


Dublin Street est mon premier coup de cœur de l’année, j’en redemande et je suis impatiente d’avoir la suite. En attendant, vous pouvez lire ici une scène vue du point de vue de Braden, histoire de prolonger la magie de ce roman.

5 commentaires:

  1. Rhoooo punaise tout ce que tu en dis me fait terriblement envie et je suis donc SOOO happy de l'avoir dans ma PAL!
    Yapluka trouver le temps de le lire pcq moi aussi je veux avoir le coeur qui joue à l'élastique en lisant une belle romance contemporaine !
    Des bisous
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu seras aussi transportée que moi ;)

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce livre :) Pas de coup de coeur mais une bonne surprise ! J'ai aimé les personnages, l'histoire, l'écriture, j'en redemande.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ta superbe chronique :D Avec toutes ces romances érotiques difficile de trouver un livre qui sort du lot et qui est bien écrit, tant sur la forme que sur le fond. Du coup, je vais me laisser tenter grace à ton avis ^^

    RépondreSupprimer