mercredi 22 janvier 2014

"Le métro est un lieu de charme"... Et mon cul, c'est du poulet ?!



Hier soir, rentrant chez moi après une journée de dur labeur, n’aspirant qu’à un peu de sérénité dans le train grâce, par exemple, à la lecture de mon roman en cours, j’ai été confrontée à la cruelle réalité de la vie d’une banlieusarde un jour de problèmes à la SNCF (c’est-à-dire à peu près tous les jours, soyons honnêtes).

Après avoir enfin réussi à monter dans mon RER bondé en jouant des coudes, en fonçant dans le tas (d’ailleurs je pense à une reconversion dans le rugby ou le football américain, à méditer) et après quelques vocalises (avancez dans les couloirs s’il vous plait… Avancez dans les couloirs ! … Avancez dans les couloirs, bordel !), me retrouvant compressée comme une sardine dans sa boîte avec comme seuls objectifs de pouvoir continuer à respirer et faire en sorte qu’on ne piétine pas mes Hush Puppies toutes neuves, j’ai eu une pensée pour Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris. Souvenez-vous, c’était en décembre dernier, "Je prends souvent les lignes 13 et 8 et il m’arrive de faire des rencontres incroyables. Je ne suis pas en train d'idéaliser le métro, c'est parfois pénible, mais il y a des moments de grâce". Et là, le nez dans l’aisselle de mon voisin qui sent la fin de journée, j’ai été prise d’une furieuse envie de lui mettre des claques à la NKM. Utilisatrice quotidienne de la ligne 14 du métro ainsi que des RER C et D, moi, le charme, j’ai du mal à le voir, et les rencontres que je fais oscillant entre le sale pervers qui vous tripote le derrière et la grognasse qui vous cogne son sac à main en pleine tête toutes les dix secondes si vous avez la chance d’être assise, j’ai pas forcément envie de pousser plus avant ces relations nouées à l’occasion d’un trajet.

Alors, oui, vous allez me dire que les transports en commun c’est génial pour lire. Effectivement, j’ai du temps pour la lecture. Beaucoup. Trop. Ça parait sympa sur le papier, mais en fait, non. Pourquoi ? Je vais vous le dire (©Nicolas Sarkozy, imaginez que je bouge nerveusement les épaules en écrivant ça).
D’abord parce que le confort se réduit à néant. Les sièges (quand on la chance de voyager assis) avec deux centimètres de rembourrage, ça lasse. Quand on voyage debout, là c’est limite impossible, essayez d’ouvrir un livre avec une population de vingt personnes au mètre carré, ça calme. Idem, si votre liseuse touche le bout de votre nez tellement vous êtes serrés les uns contre les autres, c’est compliqué.
Ensuite, vos mains ne sont pas toujours disponibles pour tourner les pages : vous pouvez trouver plus utile de vous tenir quand vous êtes debout, de vous éventer les jours d’été ou d’essayer de faire circuler le sang dans vos doigts bleuis, mettre (et entretenir) le chauffage étant tellement surfait l’hiver !
Enfin, ce n’est pas toujours évident de ce concentrer quand votre voisin d’à côté lit L’équipe complètement déplié (vous faisant profiter des articles de la page la plus proche de vous, c’est tellement convivial, NKM adorerait) ou écoute Maître Gims à fond les ballons malgré son casque et que vous sentez l’envie de jeter son portable par la fenêtre monter.
Ce ne sont que quelques exemples vécus, on pourrait en trouver des wagons (ha ha ha).

Conclusion, le prochain qui me dit que le RER ou le métro c’est génial, je lui fais sauter les ratiches, mais avec charme et convivialité, bien entendu.


Pour rigoler, voilà la définition de « charme ». Sérieux, le métro vous fait penser à ça ?!
1. Enchantement; action magique

2. Qualité de ce qui attire, plaît; attirance. 

12 commentaires:

  1. Mon amie, comme je te comprends. Ta photo, c'était moi hier. Dans le RERA. Je prends la A et la 4 quotidiennement. Sardines et ralentissements sont aussi mon lot quotidien. Et j'en ai marre. Et je préfèrerais lire deux fois moins que de continuer à lire autant parce que j'ai autant d'heures de transports (et je lirais mieux... ma qualité de lecture est incomparable à la maison... même si j'ai souvent du mal à m'y mettre).
    Mention spéciale pour la connasse qui a envoyer valser ma liseuse en se levant lors de sa première sortie dans les transports. Et une pensée émue pour hier, où il me restait seulement 15 pages de mon livre, mais où on était tellement serrés que j'ai attendu d'être à la maison... \o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La A, je crois que c'est pire que tout, je compatis...

      Supprimer
  2. Mais ma petite dame c'est géniaaaaal \o/
    Je te comprend tout à fait, utilisatrice de la C et de la 10, je m'en sors pas trop mal sauf les jours où de grèves où tu vois carrément les gens se jeter sur la masse informe à l’intérieur du wagon.
    Tu n'as pas cité le brave homme qui décide d’exhiber ses attributs assis sur son siège, les jambes bien écartées et toi bien compressée. Il faut que ça aère tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je l'ai pas encore eu ce charmant monsieur en quête d'aération. Mais j'ai eu celui qui parle tout seul, qui se cherche les Mickeys dans son nez et les balance sur toi...

      Supprimer
  3. Ha ces politiciens qui ne debitent que des conneries...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu vois la photo qui illustre son article, elle est quasi seule dans la rame, forcément c'est moins pénible. Et puis elle ne prend le métro que pour les journalistes, pas au quotidien :p

      Supprimer
  4. Bien sûr que les transports sont charmants :D (dis celle qui n'y passe que 20 minutes par jour). 'Fin bon, en 20 minutes, les ados ont le temps de me rendre dingo :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence à numéroter tes dents, toi ;)

      Supprimer
  5. Je suis entièrement d'accord avec toi. J'utilise souvent les lignes C et D, c'est loin d'être le top... et dans les gens impolis tu as oublié ceux qui se croient tout seul au téléphone et gueulent juste à coté de toi pendant des heures :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est vrai que c'est génial ça aussi :p

      Supprimer
  6. Toujours voir le côté positif. Le mendiant qui vient rabâcher pour la énième fois sont speech bien rodé, ben il hésite vachement plus à monter lui aussi. C'est toujours ça de gagné !

    Et juste pour le plaisir : http://covex.over-blog.com/article-bref---episode-41---j-ai-pris-le-metro-97856532.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour positiver tu peux aussi te dire, si tu as fraudé, que tu ne seras pas contrôlée :p

      Supprimer