lundi 24 février 2014

Chroniques des Arcanes T1 - Princesse vénéneuse, Kresley Cole

Résumé :

« Je m’appelle Evie, et je pensais mener une vie normale. Si l’on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j’ai cru devenir folle ; je me suis trompée. Si je m’étais fiée à ces prémonitions, j’aurais su que le Flash qui s’abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu’après cette apocalypse, je ne serais plus jamais la même. Car j’ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d’une chose : l’avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n’ont pas dit leur dernier mot. »


Avis :

Après une expérience pas franchement réussie avec Kresley Cole et ses Ombres de la nuit, j’ai été plus qu’agréablement surprise par Princesse vénéneuse. Exit la romance paranormale qui ne m’avait pas convaincue, place à un roman post-apocalyptique young adult original et bien mené.

Evie a seize ans, évolue dans la bonne société d’une petite ville de Louisiane. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si la jeune fille n’était pas sujette à des visions horrifiques accompagnées de voix qui la précipitent vers la folie. Après un séjour dans ce que l’on appellera pudiquement une maison de repos, Evie reprend le fil de sa vie et rencontre Jackson Deveaux, un mauvais garçon venu tout droit du bayou, qui l’attire malgré elle. Sa petite vie lisse, pourtant déjà écornée, va complètement basculer suite au Flash, un évènement climatique qui ne laissera derrière lui que mort et désolation. Ayant survécu, Evie va se rendre compte que l’humanité a basculé et que son propre destin est bien au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer.

Voilà un roman original de par sa structure narrative et surtout son propos. Mêlant post-apo classique et arcanes du tarot, Kresley Cole propose un univers très riche et sombre qu’elle dévoile au lecteur petit à petit, menant la tension à son paroxysme. Qui sont les voix qui se bousculent dans la tête d’Evie, quel est son rôle, ainsi que celui de Jackson, l’humanité est-elle réellement perdue, et tant d’autres questions assaillent le lecteur. Hélas, il n’aura pas toutes les réponses, l’auteur prend son temps pour installer les bases de sa série et les questions sont plus nombreuses que les réponses ! Rapidement, le lecteur se retrouve impliqué dans cette histoire, et la façon dont Kresley Cole mène le récit ne fait qu’exacerber sa curiosité, l’amenant à tourner les pages à un rythme furieux pour connaître le fin mot de l’histoire. Bien évidemment, ce premier tome ne donne pas toutes les réponses, mais provoque chez le lecteur une sensation de manque lui faisant souhaiter que la suite arrive vite !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire