lundi 3 mars 2014

La plantation, Leila Meacham

Résumé :

Caroline du Sud, avant la guerre de Sécession. Privé de son héritage, Silas Toliver s'associe à son meilleur ami, Jeremy Warwick, pour monter une expédition ferroviaire vers un nouveau territoire portant le nom de Texas. Jessica, fille d'un riche propriétaire terrien, a caché un esclave fugitif. Son père veut la marier avec Silas pour sauver l'honneur de sa famille. Amour, mariages, amitié, trahison, tragédie et triomphe, tous les ingrédients qui ont fait le succès des Roses de Somerset sont là, avec en toile de fond l'esclavage et son abolition, la découverte de l'Ouest, la guerre de Sécession.


Avis :

J’ai adoré ce livre ! Il reprend tous les ingrédients que j’aime quand je m’immerge une grande saga familiale : de l’amour, des drames, des destins torturés et de l’espoir. Sans compter le fond historique, le XIXème siècle qui est l’une de mes périodes de prédilection dans l’histoire américaine. Sur plusieurs décennies, le lecteur va suivre Silas Toliver, fils de planteur et planteur lui-même, obsédé par son amour de la terre, ce qui le mènera à quitter la Caroline du Sud pour le Texas. Mal marié à une jeune fille aux idées abolitionnistes, il apprendra beaucoup de cette union. À travers son histoire et celle de ses descendants, le lecteur découvrira un pan de la conquête de l’Ouest, les prémices de la guerre civile, les dégâts du conflit, mais surtout la force de vivre et d’avancer de cette famille hors du commun, dont les membres sont plus attachants les uns que les autres, à commencer par Jessica, trop intelligente et indépendante pour son propre bien. Leila Meacham n’est pas avare de détails sur la période, que ce soit sur l’Histoire, les mœurs ou la société de l’époque, l’auteur fait vivre le décor de son roman qui prend corps au fil des pages, tant et si bien que j’ai dévoré La plantation, bien trop vite à mon goût.
Si vous aimez ce genre de grande romance, n’hésitez pas et jetez-vous sur ce livre à sa sortie le 18 avril. Pour ma part, je vais me procurer Les roses de Somerset (du même auteur) pour connaître ce qu’il advient de la famille Toliver au XXème siècle !




6 commentaires:

  1. Tout à fait le genre de livres qui me plait. C'est noté, merci !
    Tu avais lu la trilogie "le goût du bonheur" de Marie Laberge ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connais pas, mais je vais "amazoner" le titre en suivant ;)

      Supprimer
  2. C'est une superbe saga familiale qui te fait rire, pleurer, couiner...
    Beau, touchant, prenant... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai rajouté à ma wish list :p Si je l'ajoute à mon panier alors que j'ai de quoi lire pour l'année à venir, ce sera TA faute ;)

      Supprimer
  3. Tant d'émotions dans des livres, ça vaut la peine de craquer, really. :-)

    RépondreSupprimer