mardi 22 avril 2014

Central Park, Guillaume Musso

Résumé :

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant...
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…


Avis :

Central Park, un matin, à 8h, Alice, une jeune femme officier de police, se réveille sur un banc, pleine de sang. La veille, elle était sortie avec des amies, une soirée un peu arrosée certes, mais qui se déroulait… à Paris ! Retrouvant un peu ses esprits, elle se rend compte qu’elle est menottée à un homme, Gabriel, blessé lui aussi, qui s’avère être un musicien de jazz ayant joué la veille à Dublin. Comment se sont-ils retrouvés huit heures plus tard en plein New-York ? Quel évènement les relie, qui se joue d’eux ? Dans la peau d’une fugitive, Alice va mener l’enquête et remonter de fil de cette nuit qu’elle a complètement oubliée.

Guillaume Musso c’est mon petit plaisir coupable. Beaucoup crachent dessus et, pourtant, il figure parmi les auteurs les plus lus, allez comprendre. Alors, écrire noir sur blanc qu’on apprécie ses livres, c’est s’exposer au regard méprisant de certains. Eh ben, même pas peur, parce qu’encore une fois, Musso remplit le contrat et propose un livre divertissant, un thriller haletant qui ne laisse pas le moindre répit au lecteur et lui réserve son lot de rebondissements et de surprises. Le rythme est soutenu, l’intrigue bien menée (même s’il y a quelques détails qui m’ont fait tiquer), l’auteur balade son lecteur tout du long et  le final est bien trouvé et pour le moins surprenant. Un très agréable moment de lecture, personnellement, c’est exactement ce que je recherche.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire