mardi 8 avril 2014

Georgian T1 - Si vous le demandez, Sylvia Day

Résumé :

Quand Marcus, comte de Westfield et agent de la Couronne, reçoit l’ordre de protéger lady Elizabeth Hawthorne, il pressent des retrouvailles passionnées. Quatre ans plus tôt, effrayée par sa sensualité, elle l’a éconduit sans ménagement. Aujourd’hui veuve, elle ne lui témoigne que froideur et dédain, mais Marcus perçoit son trouble. Cette fois, pas question de la laisser s’échapper. Et lorsque, enfin, il l’aura libérée de ses peurs, c’est elle qui réclamera les plaisirs interdits que lui seul peut lui offrir.


Avis :

Son mari étant mort dans des circonstances suspectes, lady Elizabeth Hawthorne est placée sous la protection d’un agent de la Couronne. Ce dernier n’est pas un inconnu pour la jeune veuve, car il n’est autre que le comte Marcus Westfield, l’homme qui l’a tant troublée par le passé et qu’elle a fui en se mariant. Si lui voit en cette mission l’occasion de reprendre leur relation où elle en était restée, Elizabeth est bien décidée à ne pas laisser cet homme dangereux et libertin l’approcher.


Quand Sylvia Day, l’auteur de la trilogie Crossfire, décide de s’attaquer au registre de la romance historique, il y a de quoi être curieux, et c’est avec avidité que je me suis lancée dans la lecture de Si vous le demandez. Au final, mon avis est mitigé. Si l’auteur réussit avec brio à apporter beaucoup de sensualité au récit (et parfois c’est même chaud bouillant), le côté romance historique est là pour le décorum, il donne un goût d’interdit aux relations entre Marcus et Elizabeth et donc plus de piquant à leur histoire, mais ce n’est pas l’aspect le plus développé du roman. L’auteur a un peu cédé à la facilité dans la construction de son histoire (le coup de la garde rapprochée, on le voit quand même arriver de loin), mais néanmoins la lecture est agréable, même s’il vaut mieux être prévenu qu’il s’agit avant tout d’une romance érotique plutôt qu’historique. Si c’est bien ce que vous avez envie de lire, vous serez comblés. Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire