vendredi 18 avril 2014

La Dernière Lettre de son amant, Jojo Moyes

Résumé :

Deux époques, deux destins de femmes.
Jennifer vit dans une cage dorée sur la Riviera pendant les années 1960. Depuis son accident de voiture, elle a perdu la mémoire... jusqu’au jour où cette femme mariée redécouvre les lettres de son amant.
Quarante ans plus tard, Ellie retrouve cette correspondance amoureuse. Au fil de son enquête, la jeune femme va reconsidérer sa conception de l’amour et surtout son histoire avec un homme marié. La dernière lettre changera leur vie à jamais.


Avis :

En retrouvant une lettre d’amour perdue, Ellie, jeune femme d’aujourd’hui aux amours tourmentées, va reconstituer l’histoire de Jennifer. Cette dernière est une femme comblée de la bourgeoisie des années 50 vivant au rythme des fêtes qu'elle donne. Après un accident l’ayant rendue amnésique, elle va redécouvrir sa vie en même temps que le lecteur et le vernis va peu à peu se craqueler pour laisser apparaître les fêlures de la jeune femme. À travers le destin de l’autre, Ellie va faire le point sur sa propre vie et se remettre en question au fur et à mesure qu'elle lève le voile sur l'histoire de Jennifer.

À travers les destins de ces deux personnages, Jojo Moyes offre au lecteur une belle histoire, toute en pudeur, dressant le portrait d’une femme amoureuse piégée dans les conventions propres à sa condition. Le chemin tortueux emprunté par le couple formé par Jennifer et Boot reste incertain tout du long, accentuant la mélancolie qui se dégage de l’ensemble. Si je reconnais bien volontiers le charme émanant de leur histoire, je n’ai pourtant pas été complètement charmée, il m’a manqué un petit je-ne-sais-quoi, une étincelle. Pour ce qui est de la partie du roman mettant en scène Ellie, je suis très sceptique, la jeune femme est moins captivante, si bien que l’ennui m’a rapidement gagnée.

J’avais beaucoup aimé Avant toi du même auteur, avec La dernière lettre de son amant, je suis plus nuancée, j’en attendais plus et il m’aura manqué de l’intensité dans les relations entre les différents protagonistes, même si je suis certaine que le roman a tout pour plaire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire