mardi 1 avril 2014

Le Cercle de pierre T2 - Le Talisman, Diana Gabaldon

Résumé :

1968. A la mort de son mari, le docteur Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures... Là, elle révèle à Brianna l'incroyable secret qu'elle n'a jamais dévoilé depuis qu'elle fut retrouvée inanimée auprès d'un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d'une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l'Histoire entraîne le lecteur dans le Paris du siècle des Lumières. Après avoir fui l'Ecosse où ils sont devenus hors-la-loi, Claire et Jamie, le jeune Highlander qu'elle a épousé, gagnent la capitale française à la rencontre de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d'Ecosse et d'Angleterre, venu solliciter l'appui de son cousin Louis XV Leur objectif : décourager ses tentatives d'accession au trône qui, Claire le sait, marqueraient à coup sûr le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Le couple se lance alors dans une course effrénée pour modifier le cours de l'Histoire. Pour cela, il devra affronter un monde sans pitié où il ne pourra compter que sur lui-même et la force de son amour avant de découvrir, à ses dépens, qu'on ne joue pas impunément avec la destinée humaine.


Avis :

Souvenez-vous, le premier tome s’achevait sur Claire annonçant sa grossesse à Jamie. Je m’attendais donc à reprendre l’histoire à ce point précis et quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver en… 1968 ! Gloups, premier coup de poing dans le ventre, pourquoi Claire est-elle repartie dans le futur, où est Jamie ? Bien entendu, on imagine le pire, il ne peut y avoir que ça qui sépare le couple (deuxième coup de poing dans le ventre, premières larmes et premiers kleenex). Si Jamie est aux abonnés absents, le lecteur fait la connaissance de Brianna. Le bébé évoqué à la fin du premier volet est maintenant une jeune femme de vingt-et-un ans à la crinière rousse et aux yeux en amande propres aux Fraser. De retour en Écosse, Claire va dévoiler la vérité sur ses origines à sa fille, reprenant le récit où nous l’avions laissé.

Le Talisman est centré sur le soulèvement écossais qui s’est soldé en 1946 par la bataille (enfin, le massacre) de Culloden, ou plutôt les tentatives de Claire et Jamie de changer le cours de l’Histoire. De la France à l’Écosse, des appartements du roi à Lallybroch, le lecteur vivra au rythme des complots, révélations et rebondissements que réserve cet opus. Pas de temps mort, Diana Gabaldon a ce talent de disséminer de petits détails sur le quotidien de l’époque qui rendent son récit tellement plus crédible et vivant que nombre d’autres. Elle sait aussi bien décrire les intrigues de la cour que la profondeur des sentiments amoureux ou l’horreur de la guerre. La tension monte doucement au fil des pages, si bien que j’ai lu les cinquante dernières pages les larmes aux yeux pour finir avec de gros sanglots à la fin (trop de pression, j’ai craqué). La fin du Talisman est une surprise sans vraiment en être une au regard des indices laissés au fil du roman et, maintenant, je m’interroge sur le façon dont l’auteur va orienter son récit. Vivement la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire