lundi 14 avril 2014

Te succomber, Jasinda Wilder

Résumé :

"Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là…" De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente. Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…


Avis :

Kyle et Nell sont amis depuis la maternité pour ainsi dire. Ils ont grandi ensemble, sont devenus meilleurs amis et c’est très naturellement qu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre, vivant une belle histoire durant deux ans. Mais, alors qu’ils ont dix-huit ans et des projets plein la tête, Kyle est victime d’un accident, laissant Nell inconsolable. Le jour de l’enterrement, la jeune fille fait la connaissance de Colton, le frère aîné de Kyle, qui a quitté la famille et la région il y a des années. Les blessures du jeune homme font écho à celles de Nell, qui éprouve une étrange attirance pour cet homme si différent de ce qu’était son frère. Puis, une fois les funérailles passées, Colton repart pour New-York. Il faudra attendre deux ans pour que le destin les réunisse de nouveau.

Encore une bonne pioche avec ce roman new adult qui m’a tiré des larmes. Le roman comporte deux parties distinctes : une première traitant de la romance entre Nell et Kyle, plutôt soft et typé young adult, l’autre relatant la passion entre Colton et Nell, plus adulte et avec des scènes vraiment torrides. Vous êtes prévenus, ça c’est fait. Si la première partie est mignonnette mais ne casse pas trois pattes à un canard, la seconde m’a complètement emportée. Nell souffre, n’a jamais fait son deuil de son amour perdu, plie sous le poids de la culpabilité et essaye d’anesthésier sa douleur grâce au whisky. Elle retrouve Colton, le frère aîné de Kyle, aussi sexy qu’abîmé par la vie, aussi attirant qu’effrayant. Ce n’est qu’en soignant mutuellement leurs blessures que Nell et Colton pourront enfin s’en sortir.
Jasinda Wilder décrit avec beaucoup de justesse et d’émotion la douleur de ses personnages rongés par les fantômes de leur passé, ce qui ne peut laisser le lecteur indifférent. Colton et Nell sont deux écorchés vifs, deux personnalités à fleur de peau qui vont finalement se sauver l’un l’autre. Au fil de leur parcours, le lecteur s’attache irrémédiablement à eux, mais leur tendance à l’autodestruction fait que rien n’est jamais acquis : on ne peut à aucun moment être sûr que le livre s’achève sur un happy end, même si on l’espère très fort. Si l’auteur sait raconter la douleur, la colère et la peine, mais il faut aussi lui reconnaître un talent certain pour les scènes sensuelles ou carrément sexuelles, mais sans être vulgaires. Bien écrites, jamais gratuites, elles sont toujours justifiées par l’histoire entre les deux protagonistes et s’intègrent parfaitement au récit.

Vous l’aurez compris, je suis limite tombée amoureuse de cette histoire et j’ai foncé sur Goodreads pour voir si l’auteur avait d’autres romans à son actif. La réponse est oui, je pense que je ne vais pas tarder à y succomber.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire