lundi 5 mai 2014

Balefire T3 - Plume de pierre, Cate Tiernan

Résumé :

Clio et Thais sont des sorcières. Si Clio l'a toujours su et a été élevée dans la sorcellerie, Thais, elle, n'a découvert l'étendue de ses pouvoirs que récemment, après la mort de son père. Alors qu'elle tente de maîtriser ce nouveau don, elle se retrouve au cœur du rite des Treize, dont la puissance pourrait bien changer sa vie et celle de sa sœur à jamais. À la clé de ce rite millénaire ? L'immortalité. Alors que Thais rejette en bloc cette éventualité et se méfie des sorciers qui composent l'assemblée, Clio s'intéresse de plus en plus à la magie noire. La légende qui raconte que les jumeaux sont divisés entre ombre et lumière se vérifiera-t-elle ? Le lien qui unit les deux sœurs résistera-t-il à cette divergence ? Et, surtout, les pouvoirs balbutiants de Thais sont-ils à la hauteur d'un tel rite ?
Entre secrets, rêves de grandeur et double jeu, les jumelles sont-elles de taille à faire face à une assemblée de sorciers qui cherche à les manipuler ?


Avis :

Ce troisième opus voit les jumelles continuer leur apprentissage de la magie, avec, pour Clio, une fâcheuse tendance à flirter avec les limites d’une magie plus sombre. Pendant qu’elles continuent leur exploration de leur pouvoir, des accidents troublants leur arrivent, jusqu’à ce qu’elles se rendent à l’évidence, quelqu’un veut la mort de l’une d’elles. Mais de laquelle, et qui aurait intérêt à ce que l’une des jumelles disparaisse ? Si Daedalus semble être le coupable tout désigné, rien n’est moins sûr…

Plume de pierre est un peu plus sombre que les deux tomes précédents et nous permet, aussi, d’en apprendre davantage sur les Treize, principalement Cerise et Melita. Cate Tiernan cède pourtant à la facilité en utilisant le vieux ressort du jumeau maléfique et peine à donner l’ampleur dramatique qu’elle semble vouloir créer avant le tome final. Le côté tragédie de la fin du livre est une tellement grosse incohérence qu’on n’y croit pas une minute (l’auteur non plus à vrai dire) et le lecteur finit même par se désintéresser des questions en suspens. Même si ce tome est toujours mignon, il est trop ancré dans son côté jeunesse pour réussir à capter un plus large public. Dommage…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire