vendredi 6 juin 2014

La Lettre oubliée, Nina George

Résumé :

Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l'âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche à Paris, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour mieux vivre. Il sait soigner tout le monde à l'exception de lui-même. Cela fait vingt-et-un ans déjà, que Manon s'est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu'il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu'arrive l'été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s'échapper de sa librairie pour s'engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.


Avis :

Installé dans une péniche, Jean Perdu possède une librairie bien particulière puisque son propriétaire utilise les livres comme des médicaments pour l’âme. Empathique et profondément humain, Jean prescrit les livres comme d’autres les médicaments. Mais, comme souvent le sont les gens très tournés vers les autres, Jean n’est pas heureux. L’amour de sa vie, Manon, s’en enfui, ne lui laissant qu’une lettre d’adieu qu’il n’a jamais ouverte. Hélas, Jean qui sait pourtant si bien soigner les peines des autres, ne sait pas comment soigner la sienne, jusqu’au jour où il entreprend un voyage au pays de ses souvenirs au cours duquel il va remonter le fil de ses souvenirs et tenter d’apporter des réponses pour apaiser sa douleur.


La lettre oubliée est un roman très humain, empli de bienveillance et de tendresse. Le personnage de Jean est très attachant, malmené par la vie et pourtant toujours ouvert et prêt à aider son prochain. Sa quête de vérité va l’emmener où il n’imaginait pas arriver et il sortira plus riche de cette aventure grâce aux rencontres faites en chemin. Nina George signe là un roman altruiste et chaleureux qui donne envie de découvrir un libraire tel que celui-là.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire