mardi 22 juillet 2014

Les brumes du Caire, Rosie Thomas

Résumé :

Trois femmes, trois générations, une histoire d'amour et de perte, tout en nuances.
L'arrivée inattendue de Ruby, une adolescente obstinée, apporte vie et désordre à la vieille maison du Caire d'Iris Black, sa grand-mère de 82 ans. Poussée par la relation tendue qu'elle entretient avec sa mère, Ruby a quitté l'Angleterre et cherche refuge chez cette vieille dame qu'elle n’a pas vue depuis des années. Un lien étonnant s’établit entre elles tandis que Ruby aide Iris à se remémorer ses souvenirs du Caire scintillant et cosmopolite de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que de son grand amour l'énigmatique Capitaine Xan Molyneux que les ravages du conflit lui ont arraché.
Cet ancien amour a déterminé la vie d'Iris, et celle de sa fille et de sa petite-fille. Et il va les affecter à nouveau, toutes les trois, d'une façon qu'elles n'auraient jamais imaginée.


Avis :

Ruby, une jeune anglaise, débarque au Caire, chez sa grand-mère qu’elle connaît à peine. La relation de la jeune fille avec sa mère est compliquée, sa vie a pris une tournure qui l’a fragilisée et elle est partie sur un coup de tête. Face à la vieille femme qui est seule face à ses souvenirs, Ruby va apprendre à la découvrir et beaucoup de choses sur elle par la même occasion.

C’est un voyage dans l’Egypte des années 40 et celle d’aujourd’hui (du moins celle d’avant les bouleversements de 2011) que l’auteur propose à ses lecteurs. Le roman vaut d’ailleurs autant par son ambiance que par son histoire. Rosie Thomas réussit à faire vivre Le Caire d’hier et d’aujourd’hui, et le lecteur passe d’une époque à l’autre au gré des souvenirs d’Iris. La splendeur de la ville à l’époque coloniale, les rêves de la jeunesse actuelle, l’auteur change les décors et les perspectives, faisant chaque fois un parallèle entre les rêves perdus et ceux à venir. Au-delà, c’est surtout l’histoire difficile et conflictuelle de trois générations de femmes qui ne se comprennent pas ou mal, et qui ne savent plus s’aimer. Très émouvante et touchante, la relation qui naît entre Ruby et Iris aborde de nombreux points sensibles avec pudeur, notamment le lien mère-fille, si complexe et fragile. J’ai été très touchée par cet aspect et émerveillée par les descriptions du Caire pendant la guerre ; Les brumes du Caire est un beau tableau d’un amour sacrifié qui a bouleversé plus qu’une vie. Une belle leçon sur l’Histoire et les sentiments.


2 commentaires:

  1. Ce livre a l'air vraiment beau ! je le mets dans ma wish-list ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est vraiment une belle histoire :)

      Supprimer