mercredi 30 juillet 2014

TK, Philippe Laborde

Résumé :

Pour la première fois, cet été, Alan a la maison pour lui tout seul. Une aubaine pour se mettre enfin à la TK ! Enfin, la télékinésie quoi. Faire bouger les objets à distance par la seule force de l'esprit. Programme hyper discipliné, entraînement intensif et régime d'ermite à base de chips, pizza, Coca. Pas question de ressortir avant que ça marche. Impossible ? Mytho ? C'est pourtant bien comme ça que tout a commencé pour Alan et ses trois copains. Et puis, il y a eu la rencontre avec ce vieux radiesthésiste qui leur a transmis ses pouvoirs. C'est là que les choses sont devenues flippantes...


Avis :

Au lieu de faire une fête géante quand ses parents ne sont pas là, Alan, lui, va en profiter pour s’essayer à la télékinésie avec ses copains tout autant convaincus (et un peu allumés aussi) que lui. Au fur et à mesure, ils découvrent que les pouvoirs ne se déclarent pas spontanément, mais qu’il faut que quelqu’un les transmette pour qu’ils ne soient pas perdus. Et ça tombe bien, ils rencontrent justement un vieux radiesthésiste qui les choisit pour assurer la continuité de son don.


TK est un des trois romans finalistes du prix Gallimard Jeunesse, et c’est aussi celui qui m’a le moins plu. Bénéficiant de notes et critiques élogieuses sur les sites communautaires et marchands, je m’attendais à un livre vraiment passionnant. En fait, c’est l’histoire d’une bande de copains un peu loufoques qui s’essaient au surnaturel, avec comme message de fond qu’il suffit d’y croire. Je les ai trouvés plutôt agaçants et immatures, et n’ai pas réussi à entrer dans leur trip. Résultat, l’ennui m’a rapidement gagnée, d’autant que je n’ai pas accroché non plus au style de l’auteur. Je ne suis probablement pas le public visé par ce roman, à vous de vous faire votre propre idée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire