mercredi 3 septembre 2014

Chroniques des Arcanes T2 - Le chevalier éternel, Kresley Cole

Résumé :

« À chaque période de ténèbres, vingt-deux enfants naissent avec des pouvoirs surnaturels, destinés à livrer un combat à mort. Nous sommes les Arcanes, des adversaires. Nos histoires sont représentées sur les cartes de tarot. Je suis l’Impératrice ; nous entrons en jeu maintenant. Et la Mort, le tenant du titre, ne s’arrêtera que lorsque son épée sera baignée de mon sang… »
Les pouvoirs d’Evie étant pleinement révélés – à elle-même comme à Jackson –, la partie peut enfin commencer. Reste à savoir si les alliances et les liens tissés résisteront à l’implacable prophétie…


Avis :

L’action débute où elle s’était arrêtée dans le premier opus. L’Alchimiste est mort, tué par l’Impératrice. À cette occasion, Jackson a pris la réelle mesure de la nature de sa bien-aimée, et on ne peut pas dire qu’il prenne bien les choses. Alors qu’elle semble destinée à incarner la terreur et à semer la mort, Evie veut prendre un virage à 180° et tenter de fédérer les Arcanes plutôt que les assassiner. Ses compagnons de route ayant, eux, souvenir de leurs incarnations antérieures, ils sont plus que dubitatifs face à un tel revirement. Pourront-ils se faire se faire confiance et changer l’issue de cette bataille ?


J’avais un peu peur que cette suite soit moins bien que le premier tome que j’avais adoré, mais ce n’est absolument pas le cas, Le chevalier éternel est même encore meilleur ! Entre les épouvantails et les cannibales, le chemin d’Evie est suffisamment semé d’embuches, la jeune fille va donc essayer de s’allier avec les autres Arcanes dans un seul but : tuer la Mort qui la terrorise depuis des semaines. Convaincre, accorder sa confiance, déjouer les pièges, la vie après le Flash n’est pas de tout repos, d’autant qu’Evie essaye de reconstituer le puzzle des parties antérieures avec l’aide de Matthew, le Fou, qui l’aide à raviver sa mémoire. La jeune fille va en apprendre davantage sur elle-même, des révélations difficiles qui vont l’encourager dans son idée d’apaisement. Cet opus voit aussi, enfin, entrer la Mort physiquement dans le jeu et ainsi bouleverser la partie. Kresley Cole abat ses cartes au fur et à mesure, rendant le lecteur de plus en plus accro à sa série qui a le mérite d’être originale et bien écrite. Je suis fan, je veux la suite et je vous recommande chaudement de vous lancer dans la partie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire