mercredi 29 octobre 2014

Horns



Synopsis :

Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…


Avis :

Adaptation du roman du même nom de Joe Hill, Horns raconte l’histoire d’Ig, jeune homme fou amoureux de Merrin, accusé du meurtre de cette dernière. Alors qu’il a l’impression de vivre un cauchemar éveillé, le jeune homme voit son front s’orner de deux magnifiques cornes qui semblent lui conférer des pouvoirs lui permettant de recueillir les plus noirs secrets des gens qu’il croise. Une façon pour lui de partir à la recherche du meurtrier de sa fiancée. À moins qu’il ne soit vraiment le coupable…


Film fantastique, horrifique, thriller, drame, comédie ou romance, Horns est tout cela à la fois. La première partie est enlevée, emplie d’humour noir et de cynisme, les sombres secrets révélés étant l’occasion d’une satire de notre société (mis à part ceux de la famille que j’ai trouvés douloureux). La seconde est plus sombre, en partie grâce aux flashbacks qui enfoncent le spectateur dans la douleur du personnage, mais surtout grâce à l’avancée de celui-ci dans la noirceur. Le casting est d’ailleurs très réussi. Daniel Radcliffe est remarquable dans son rôle d’Ig, son jeu est sobre et juste et il donne une dimension différente de celle que j’avais imaginée au personnage. Harry Potter a bien grandi, même si cette étiquette lui colle encore à la peau. Juno Temple est très touchante, le couple que forme son personnage avec Ig fonctionne à merveille, sa luminosité passée contrastant avec le désespoir actuel du jeune homme. Mention spéciale à Joe Anderson dans son rôle de grand frère largué et camé, poignant. Si le film est bien joué, la photo est aussi une réussite aux accents de Twin Peaks et la bande son est une tuerie. Pour autant, le film n’est pas parfait. On peut en effet lui reprocher de ne pas aller au bout de certaines choses, comme l’enquête policière et certains témoignages qui sont évoqués puis laissés de côté. La fin n’est pas non plus satisfaisante, trop rapide, parfois un peu grotesque. La conclusion sera sans doute jugée gnangnan par certains, personnellement j’ai bien aimé et je vous recommande ce film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire