mercredi 1 octobre 2014

Indécent, Colleen Hoover

Résumé :

Suite à la mort soudaine de son père, Layken, 18 ans, devient une ancre à la fois pour sa mère et son petit frère. En apparence, elle est déterminée et tenace, mais à l’intérieur, elle perd espoir. Puis elle rencontre son nouveau voisin, Will, un beau jeune homme de 21 ans ; sa simple présence la rend nerveuse et sa passion pour le slam la transporte d’admiration.
Peu de temps après un premier rendez-vous durant lequel chacun reconnaît en l’autre quelque chose de profond et de familier, ils sont frappés de plein fouet par une découverte choquante qui impose à leur relation un arrêt brutal. Leurs interactions quotidiennes deviennent incroyablement douloureuses tandis qu’ils s’efforcent de trouver un équilibre entre les sentiments qui les attirent l’un vers l’autre et la force qui les sépare. C’est seulement à travers la poésie qu’ils partagent qu’ils sont capables de révéler les vérités qui se cachent dans leur cœur et d’imaginer un futur où leur amour est source de bonheur et non de regret.


Avis :

Suite au décès soudain de son père, Layken se voit obligée de quitter le Texas pour le Michigan où sa mère a trouvé un emploi. Fort peu enthousiaste face à ce déménagement, elle retrouve le sourire quand, dès leur arrivée, son petit frère Kel se lie d’amitié avec le jeune voisin. Sourire qui va s’élargir lorsque la jeune fille rencontrera le séduisant Will, le grand frère de Kel. Le courant passe tout de suite entre eux et ils débutent une jolie histoire qui va connaître un brutal coup d’arrêt…

J’attendais beaucoup de ce roman dont j’avais lu de bonnes critiques. Première petite déception, malgré ce que le titre et la couverture laissent penser, il s’agit d’un roman young adult et non new adult. De fait, la romance restera très gentillette, il vaut mieux le savoir car je m’attendais à une histoire plus mature.

Cela étant dit, recentrons-nous sur l’histoire de Will et Layken. Il s’agit d’une histoire d’amours contrariées somme toute classique au final. La seule originalité du roman tient dans la grande part tenue par le slam et les messages passés à travers ces poèmes. Les personnages sont assez plats, les deux jeunes gens se tournent autour, jouent avec l’interdit, se montrent assez irresponsables quand, d’un autre côté, l’auteur insiste sur leur maturité. Je n’ai pas été séduite par leur couple, d’autant que le rythme est assez lent et la romance plombée par des thèmes assez lourds comme le deuil, la maladie ou l’adoption. Au final Indécent plaira à ceux qui aiment les histoires d’amants maudits où la romance reste très soft, sans sexe, et où la famille prend une grande place.

2 commentaires:

  1. Bein voilà ! Je l'achèterai pas, du moins pas de suite, autant garder mon argent pour autre chose. J'ai bien aimé Easy par contre, que j'ai fini hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré Easy, la chro sera en ligne demain ^^

      Supprimer