jeudi 9 octobre 2014

Intrépide, SC Stephens

Résumé :

Suite et fin de la série phénomène de C. S. Stephens, et des aventures du couple désormais mythique : Kiera et Kellan.
Les D-Bags vivent une véritable success story qui ne va pas sans causer des problèmes dans la vie de couple du si sexy chanteur du groupe. L’amour de Kiera et Kellan pourra-t’il résister aux pressions constantes que leur inflige le star system ?
Un producteur plus ou moins véreux, une ancienne pop star qui cherche à utiliser leur célébrité et des médias qui relayent de fausses rumeurs : autant d’obstacles q ils devront traverser ensemble. Heureusement ils peuvent compter sur l’amitié et les liens quasi familiaux qu’ils ont créés avec les autres membres du groupe qui les aideront à traverser ce raz de marée médiatique.
Le succès a toujours un prix. Quel sera-t-il pour Kiera et Kellan ?


Avis :

Le premier tome avait été un coup de cœur, le deuxième était un peu en-dessous de ce que j’attendais, j’étais assez curieuse de savoir comment la trilogie prendrait fin et, surtout, ce que j’allais en penser.

Pour ce dernier opus, les D-Bags sont en route pour le succès à grande échelle et se professionnalisent, ce qui est synonyme, entre autres, d’éloignement et de fans en délire, donc de tourments pour Kiera. La jeune femme se retrouve toujours avec le même problème de confiance alors que Kellan lui a déjà maintes fois prouvé qu’il était fou d’elle. À côté de ça, le couple se retrouve confronté à d’autres problèmes que ceux de leur couple, ils doivent faire face à des problématiques adultes, ce qui ne se fera pas sans difficultés non plus.

Dans Intrépide, on assiste vraiment à un tournant dans l’évolution de la relation entre Kiera et Kellan. Si le musicien est toujours égal à lui-même, fort et fragile à la fois mais droit et amoureux de sa compagne, Kiera, toujours en proie aux doutes, va gagner en maturité, comprenant enfin qu’elle doit changer pour pouvoir vivre sa relation de manière sereine. Il était temps me direz-vous, certes, mais, même si le personnage m’a souvent agacée (pas dans le premier tome, mais après), je ne peux pas m’empêcher de la comprendre et de compatir parce qu’au final elle s’est fait beaucoup de mal toute seule.
Mais le roman ne se résume pas à notre couple phare. Le lecteur rentre dans le vif du sujet du star system, espère, s’énerve, tout n’est pas rose pour les D-Bags et il est intéressant de suivre leurs péripéties. Les amis du couple apportent aussi une touche de fraicheur à l’ensemble, on s’est attaché à eux au fil des romans et on se rend compte qu’ils vont aussi nous manquer.

La trilogie Toughtless se termine en beauté avec un dernier tome prenant et émouvant, je vous la recommande chaudement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire