jeudi 30 octobre 2014

Sublime, Christina Lauren

Résumé :

Dès l'instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu'elle représente pour lui. Lorsqu'ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n'est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n'est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est-elle vraiment ? " Je donnerais n'importe quoi pour ces moments volés ensemble ". Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa sœur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s'il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu'il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l'adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d'être l'ange gardien qu'elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.


Avis :

Loin, très loin de la série Beautiful, Christina Lauren propose, avec Sublime, une romance paranormale young adult dont l’ambiance sied particulièrement à la saison.
Lucy erre dans le parc du pensionnat Saint Osanna quand elle rencontre Colin. S’ils ne se connaissent pas, les deux jeunes gens se reconnaissent instantanément. Populaire au sein de l’établissement, Colin se rend rapidement compte que Lucy n’est pas une élève comme les autres. À part lui, personne ne prête attention à la jeune fille, qui lui semble parfois irréelle. Et si elle était un fantôme, ou peut-être son ange gardien ?


Imaginez une vieille bâtisse avec un parc jonché de feuilles rousses. L’automne et la brume ont envahi les lieux où vit une jeune fille diaphane amoureuse d’un des pensionnaires de cette école. Le décor pose parfaitement les choses, Sublime n’est pas une romance comme les autres, Christina Lauren s’essaye cette fois à la romance teintée de fantastique et de mystères. Essai réussi, car ce roman se lit d’une traite, le lecteur souhaitant connaître le dénouement de l’histoire entre Colin et Lucy. L’ambiance contribue beaucoup à cet engouement, elle est un « personnage » à part entière, aux côtés du couple maudit. Pourtant, quand vient la fin, toutes les questions n’ont pas trouvé de réponse et, surtout, le pourquoi du comment reste nébuleux, ce qui est assez dommage. À ma connaissance Sublime est un one shot, les interrogations en suspens resteront donc en l’état…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire