vendredi 7 novembre 2014

Le divin enfer de Gabriel T3 - Rédemption, Sylvain Reynard

Résumé :

Le Professeur Gabriel Emerson a quitté son poste à l'université de Toronto afin de suivre sa bien-aimée Julia. Ensemble, il sait qu'ils pourront faire face à tout. Et il est impatient de devenir père. Mais les études de Julia menacent les plans de Gabriel. Lorsque l'on confie l'honneur à la jeune femme de donner un cours à Oxford, Gabriel est forcé de se confronter à Julia - ses recherches viennent s'opposer aux siennes. Et à Oxford, plusieurs personnes ressurgissent du passé, incluant une vieille ennemie prête à tout pour humilier Julia et dévoiler l'un des plus sombres secrets de Gabriel. Afin d'affronter ses derniers démons, Gabriel décide de faire des recherches sur ses parents biologiques, déclenchant une chaîne d'évènements qui aura des répercussions sur lui, Julia, et son espoir de former une famille.


Avis :

Rédemption se déroule six mois après les évènements du second opus. Gabriel et Julia sont mariés, la jeune femme est totalement investie dans ses études et pourtant, le couple va commencer à aborder la possibilité d’un futur bébé. Mais pour autant, tout n’est pas facile, entre les tensions professionnelles au sein du couple et le passé de Gabriel…

Ce dernier tome plaira sans nul au doute aux fans de la série, surtout qu’ils attendaient frénétiquement la suite et doivent être ravis que les éditions Hugo New Romance aient pris le flambeau pour traduire et publier Rédemption. Cette conclusion de la trilogie boucle la boucle et contentera les fans qui retrouveront leurs personnages tant aimés. Quant à moi, je n’aime pas vraiment le mélange entre propositions coquines, religion et pseudo philosophie. Le couple phare ne m’a pas fait vibrer, je trouve même Gabriel assez antipathique, et Julia ne me touche pas. Dans ses conditions, difficile d’apprécier la série de Sylvain Reynard.


Mais rassurez-vous, si vous avez aimé le début de la série, vous vous régalerez avec Rédemption.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire