jeudi 27 novembre 2014

Le Sang du Rock T2 - Bad to the Bone, Jeri Smith-Ready

Résumé :

Même si elle a sauvé la station, Ciara Griffin n'a pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Alors que WVMP organise une soirée à réveiller les morts pour Halloween, la fête tourne court ! Une bande d'extrémistes piratent les émissions de la station et mettent le feu au bar où se déroule la soirée. Ciara n'a pas l'intention de se laisser faire ! Mais parviendra-t-elle à défendre la radio tout en gérant son petit copain vampire, son amie amoureuse d'un mort-vivant, son père l'arnaqueur, ses mystérieux pouvoirs anti-sacré et le molosse vampire qui l'a adoptée depuis qu'elle l'a libéré ?


Avis :

Nous retrouvons Ciara et les vampires DJ pour Halloween (ben oui, tant qu’à faire). La fête tourne court quand la station radio est piratée et que le bar où se déroulait la fête explose (littéralement). Qui en veut à WVMP et pourquoi ? Mais, la vie de Ciara est bien plus tourmentée que ça, entre essayer de faire la promotion de la radio sans trahir la nature de ses animateurs, gérer un journaliste très curieux, son copain vampire ou un « vampichien » très affectueux, la jeune femme n’a pas assez de 24h par journée pour tout faire…


Cette série est décidément pleine de surprises, d’originalité et très addictive. Ou pas. Parce que, vu que la suite ne sortira pas en VF, on peut douter de mes goûts qui ne sont vraisemblablement pas ceux de la majorité. Bref, passons… L’intrigue est bien ficelée, le personnage de Ciara est attachant et j’ai adoré la suivre dans ses pérégrinations. Sa façon de tout mener de front, d’essayer d’aider tout le monde sans pour autant bénéficier de super pouvoirs rend sa détermination d’autant plus louable. Sa romance avec Shane est compliquée mais ne prend pas le pas sur l’intrigue principale, ce qui est très appréciable. Le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas un instant, l’auteur maîtrise parfaitement le temps et les pages défilent trop vite. J’aurais aimé suivre les aventures de Ciara, mais hélas notre bout de chemin ensemble s’arrêtera ici, à moins d’un miracle…

2 commentaires:

  1. Eh ouais, faut se faire une raison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis fait une raison pour pas mal de titres...

      Supprimer