mardi 24 février 2015

Cainsville T1 - Mauvais augures, Kelley Arsmstrong

Résumé :

Olivia Taylor, fille unique d'une riche et célèbre famille, est sur le point de se marier avec l'homme le plus en vue de Chicago. Mais son monde bascule lorsqu'elle apprend qu'elle a été adoptée. Ses vrais parents ? Todd et Pamela Larsen, des tueurs en série. Quand la nouvelle jette son entourage dans un indésirable tourbillon médiatique, Olivia décide de découvrir la vérité sur ses origines. Aidée par l'ancien avocat de sa mère, Gabriel Walsh, elle se rend à Cainsville. Mais alors qu'ils commencent à enquêter, Olivia se surprend à utiliser des capacités enfouies depuis son enfance, des dons qui font d'elle un apport précieux pour cette petite communauté recluse...


Avis :

Fille unique d’une riche famille de Chicago, Olivia Taylor-Jones est en plus intelligente et belle, ce qui ne gâte rien. Elle s’apprête à épouser James, tout aussi bien né qu’elle. Sauf qu’Olivia apprend brutalement qu’elle a été adoptée dans sa petite enfance et que ses parents biologiques sont… un couple de serial killers ! Son monde s’écroule, sa mère adoptive ne pense qu’à sauver les apparences et son fiancé veut préparer son éventuelle future carrière politique, la nouvelle position de sa dulcinée est plus une épine dans le pied qu’autre chose. Harcelée par les journalistes et manquant de soutien, la jeune femme prend donc la fuite et atterrit à Cainsville, petite bourgade proche de Chicago. Là, elle va apprendre à se débrouiller par ses propres moyens et renouer avec son passé.

Mauvais augure fait partie de ces romans que vous n’arrivez pas à lâcher. Thriller mêlé de surnaturel, l’histoire happe d’abord le lecteur de par l’ambiance qui en émane et, bien entendu, par l’intrigue, complexe et bien menée. L’enquête que va mener Olivia est loin d’être classique, on sort des sentiers battus, d’autant plus que les mystères qui auréolent Cainsville et ses habitants apportent une intrigue secondaire envoûtante. Cainsville est-elle vraiment la ville calme qu’elle semble être ? Ses habitants sont-ils si bien intentionnés que ça ? Les personnages principaux sont attachants et leur évolution intéressante, Olivia en tête, son ouverture à ses perceptions offre de nombreuses pistes. Kelley Armstrong joue avec les clichés pour mieux les démolir au fur et à mesure, elle joue avec les nerfs du lecteur en prenant son temps pour dérouler le récit à son rythme. L’écriture est fluide et tellement naturelle qu’on ne voit pas les pages défiler, c’est un régal. La fin apporte quelques réponses, mais tant de questions ont été soulevées au fil du livre que le lecteur n’est pas rassasié pour autant et attend la suite avec impatience. D’ailleurs, elle sort quand ??


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire