mercredi 11 février 2015

Cette nuit-là, Chevy Stevens

Résumé :

Adolescente, Tonie Murphy a une vie compliquée entre un petit ami, Ryan, qu’elle adore, des parents avec qui la relation est conflictuelle et des camarades de classe qui lui mènent une vie d’enfer. Sa vie tourne au cauchemar quand sa sœur cadette est assassinée une nuit d’été. Tonie et Ryan sont reconnus coupables de meurtre et envoyés en prison. Aujourd’hui âgée de 34 ans, Tonie se retrouve en liberté conditionnelle. De retour dans sa ville natale, elle essaie de reprendre une vie normale. Mais rien n’est facile. Elle a interdiction de revoir Ryan, sa mère doute de son innocence et le groupe de filles qui lui a mené la vie dure au lycée la harcèle de nouveau. Surtout, Tonie prend conscience qu’elle ne pourra tourner la page tant qu’elle n’aura pas découvert la vérité. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Mais la vérité à un prix…


Avis :

Le roman s’ouvre sur la sortie de prison de Tonie, après quinze ans passés derrière les barreaux pour avoir assassiné sa sœur. Elle décide de revenir dans sa ville d’origine, là où le drame a eu lieu, pour y chercher la vérité. Car Tonie a toujours clamé son innocence, tout comme Ryan, son petit ami de l’époque et coaccusé. Mais parfois, surtout dans les petites villes comme la sienne, on n’a pas forcément de deuxième chance. 

Après un début un peu lent, j’ai littéralement dévoré ce roman, complètement happée par l’intrigue et désireuse de connaître la vérité. Le récit alterne entre diverses époques du passé de Tonie et le présent, revenant sur l’année qui a précédé le drame, la (sur)vie en prison et la réhabilitation de la jeune femme. Le livre joue sur le suspense dans le passé comme dans le présent puisque les tensions se nouent autant avant le meurtre, la question étant de savoir comment les évènements se sont déroulés (sans même penser à l’identité du coupable), qu’au moment de la remise en liberté de Tonie, le lecteur se demandant si elle va réussir à ne pas retourner en prison et à prouver son innocence (si elle est vraiment innocente). C’est l’occasion de creuser la psychologie des différents protagonistes pour essayer de comprendre le déroulement de l’affaire et se faire une opinion sur le rôle des uns et des autres. Le roman est extrêmement bien fichu, une fois pris dans les filets de l’auteur, impossible de poser le livre. Le lecteur est agacé par Tonie, puis souffre avec elle, a peur pour elle, la craint parfois, il doute, espère, élabore sa propre théorie… Le dénouement arrive peut-être un peu trop vite comparé au long cheminement pour en arriver là, mais il est très surprenant, j’avais imaginé beaucoup de choses, mais pas ça. Cette nuit-là est un excellent thriller, assez dur, qui vous tiendra éveillé tard le soir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire